COMMUNICATION DU MESSAGE

Aller en bas

COMMUNICATION DU MESSAGE Empty COMMUNICATION DU MESSAGE

Message  *Nourelhouda* le Mer 5 Sep - 17:35

Bientôt, Muhammad (PSL) reçut ce commandement divin « Et avertis ton clan le plus proche » (Coran 26/214).

Il (PSL) resta tout un mois dans sa maison, réfléchissant à l’exécution du nouveau commandement. (Balâdhuri)

Il
(PSL) invita toute sa famille à un repas. Renouvela l’invitation les
avertissant cette fois qu’il avait une communication à faire.


Aussitôt
que Muhammad(PSL) annonça comment Dieu l’avait chargé d’une mission
divine, son oncle Abû Lahab se leva et insolent excita le clan, disant
que Muhammad(PSL) voulait les détourner de leur religion
ancestrale…Tout le monde se dispersa.




Plus tard, Muhammad (PSL) monta sur la colline Safâ, face à la Ka’bah et appela les habitants.



Il (PSL) parla aux tributs les plus proches de sa famille :

«
Est-ce que vous allez me croire si je vous dis que derrière cette
colline il y a une armée ennemi qui a campé et qui va envahir la ville
? »




On répondit :

« Tu n’a jamais menti, et nous croirons ce que tu diras ».



Muhammad (PSL) :

« Dieu m’a envoyé pour vous avertir, et vous dire que sa colère vous menace si vous ne m’écoutez pas ».



Abû Lahab :

« Est-ce que c’était seulement pour cette stupide annonce que tu nous as dérangés et fait perdre notre temps ? »



Tout le monde, dans la ville, était maintenant au courant du nouveau « mouvement ».

Muhammad (PSL) parla à l’assemblée de citoyens à chaque fois qu’il lui était possible.

Les
versets du Coran révélés jusqu’à ce moment, parlaient de l’unicité de
Dieu tout puissant, qui n’admet point d’associé, qui n’a ni père, ni
femmes, ni enfants, qui jugeras les gens après leur mort et à la
résurrection, les puniras ou les récompenseras selon leurs œuvres
ici-bas.


Il
(PSL) disait que l’idolâtrie était abominable, qu’il faut écouter la
parole du Seigneur, faire le bien et s’abstenir du mal. Muhammad (PSL)
parlait avec douceur en récitant les quelques versets du Coran, puis
les commentait.




On
voit apparaître non sans difficultés, les premiers converties,(outre
Kjadîjah, Zaid, ‘Ali et Abû Bakr) citons Abû Dharr tribu de Ghifâr,
bandit de grand chemin.




Des Mecquois (toutes les grandes familles) persécutèrent le Prophète et ses disciples.

Pour
les esclaves se fût pire encore ; on les frappa, on les mit nus sur le
sable brûlant, on les traîna, la corde au cou dans les rues. Certains
brûlèrent leurs esclaves convertis avec le fer enflammé.




Le
Prophète fut victime aussi de tortures et d’injures. Abû Jahl lui
défendu de prier publiquement, notamment dans la cour de la Ka’bah.
Comme Muhammad (psl) ne l’écoutait pas, il mis un jour l’abdomen et les
intestins d’un chameau sur la tête du Prophète prosterné dans la prière.




Rien n’ébranla la Foi du Prophète et de ses disciples.



Pourtant
les persécutions de plus en plus nombreuses obligèrent Muhammad (PSL) à
quitter sa maison pour la demeure d’un de ses fidèles, al-Arqam afin de
prêcher sa mission.




Cela dura une année
*Nourelhouda*
*Nourelhouda*
Admin

Féminin Nombre de messages : 709
Age : 40
Date d'inscription : 02/09/2007

http://sabilallah.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum