La patience

 :: MADRASSA :: SERMONS

Aller en bas

La patience Empty La patience

Message  *Nourelhouda* le Mar 4 Sep - 16:00

Parmi les vertus qui constituent la parure du musulman, on compte la Patience et l’Endurance.



La patience est la contrainte de l’âme à accepter ce qui lui répugne et à supporter avec stoïcisme, le mal qui l’atteint.



As-sabr
– la persévérance, la patience et l’endu­rance – fait partie
des devoirs du cœur, elle consiste à freiner l’âme et à la forcer à
supporter ce qui s’oppose à ses penchants ou à délaisser les plaisirs.




As-sabr est de trois sortes :



1
- Persévérer dans la pratique de ce que Allah a rendu obligatoire :
c’est contraindre l’âme à appliquer les obligations religieuses que
Allah a ordonnées, comme par exemple effectuer les prières dans leur
temps, jeûner le mois de Ramadan ou assister aux assemblées de sciences
de religion afin d’apprendre les choses de la science de la religion
que Allah a rendues obligatoires pour nous, ainsi que d’autres devoirs.




2
- Patienter en se gardant de ce que Allah nous a interdit: c’est
empêcher son âme de commettre ce que Allah a interdit et cela nécessite
un gros effort pour contraindre son âme et la retenir de commettre les
choses interdites, par exemple la retenir d’abandonner la prière, de
boire l’alcool, de voler et d’autres choses encore.




3-
Endurer dans les difficultés et les épreuves : c’est-à-dire vis à vis
de ce qui dérange son âme : souffrance, mal, difficultés dans les
conditions de vie ou tristesse qui affecte l’homme à cause d’un
malheur. La vie de ce bas-monde est en effet la demeure de l’adversité
et de la mise à l’épreuve ainsi que la demeure des œuvres, alors que
l’au-delà est la demeure de la remise des comptes. Le Messager de Allah
a dit Certes Allah azza wa jall dit : lorsque J’éprouve Mon esclave par
la perte de l’usage de ses yeux et qu’il patiente, Je lui donne en
change le Paradis).




La
satisfaction envers Allah, dans le sens de se soumettre à Lui : il est
un devoir pour chaque personne responsable de ne pas faire d’objection
contre Allah ta’ala et de se satisfaire de Sa prédestination et de Sa
destinée. La satisfaction envers Allah fait partie des devoirs du cœur,
elle signifie être soumis à Lui, soubhanahou wa ta’ala. En fait,
beaucoup de gens tombent dans les péchés parce qu’ils n’ont pas
patienté dans les épreuves.




Il
convient au musulman de s’embellir de patience et d’habituer son âme à
patienter, à se soumettre entièrement à Allah et à se fier à Lui en
toute circonstance.




Le
musulman se contraint à accomplir les actes de dévotion. Il s’y résigne
fermement. Il se retient de commettre des péchés ou de les aborder, si
ardent soit son désir de les commettre.




Dans
les épreuves, il se contient sans s’alarmer ni s’irriter, car,
s’alarmer pour un mal déjà passé est une calamité et le faire pour une
future probabilité, est une absurdité. S’emporter contre l’arrêt divin
est une injure à Dieu, L’UNIQUE et le TOUT-PUISSANT.




Dans
le coran, il y a plusieurs verset qui prônent la patience: “Croyants!
Soyez constants. Rivalisez de constance! Soyez fermes et craignez Dieu.
Ainsi atteindriez-vous à la félicité”.




“Que la patience et la prière soient pour vous un réconfort”.



“Soit patient! Dieu t’y aidera”.



“Annonce
une heureuse issue aux patients, à ceux qui, frappés d’un malheur
disent : « Nous appartenons à Dieu et à Lui nous ferons retour ! ».
Ceux là, auront pour lot miséricorde et bénédiction de leur Seigneur.
Ils auront suivi le droit chemin”. “Ceux qui auront persévéré dans
notre voie seront rémunérés compte tenu de leurs meilleures actions”.




“Ceux qui sont constants, seront dignement rémunérés au-delà de toute mesure !”



Le Prophète “Sur lui la bénédiction et la paix”, dit aussi :



(La patience est une lumière) ! (Un guide éclairé). (moslim)



(Celui qui veut être chaste, Dieu l’aidera. Celui qui cherche à se passer de ce que possèdent les autres, Dieu l’enrichira.



Celui qui veut être patient Dieu viendra à son secours, Aucun n’a eu un don plus fécond que la patience). (Boukhari)



(C’est
merveilleux ! Tout ce qui arrive au croyant, lui est favorable, Aucun
autre n’a ce privilège : S’il est heureux, il remercie Dieu et c’est
bien pour lui; s’il est malheureux, il se résigne et c’est bénéfique
pour lui). (Moslim)




(Quand Dieu veut du bien à quelqu’un, Il l’éprouve). (Boukhari)



L’adversité
et les incidents ne cessent de s’abattre sur le croyant : atteignant sa
personne, ses enfants et ses biens, si bien qu’il comparaîtra devant
Allah sans aucun péché.




Quant
à supporter le mal, c’est aussi de la résignation mais plus pénible à
supporter. C’est le symbole des véridiques et des saints. L’exemple des
messagers d’Allah est éclatant,




“[…]
Rares sont (les Prophètes) qui […] n’ont pas été malmenés et persécutés
[…]”, notamment notre prophète, Mohammad (saws) qui a dit: (Seigneur !
Pardonne à mon peuple, car il agit par ignorance). (Boukhari et Muslim).




Un
jour le messager d’allah (saws) distribua des biens. Un bédouin dit : «
Ce partage est inéquitable ! » Cette critique parvint jusqu’au Prophète
“Sur lui la bénédiction et la paix”. Son visage s’empourpra, mais il
finit par dire : Que Dieu fasse miséricorde à mon frère Moïse ! Il fût
tout autrement offensé, mais il se montra plus endurant) ! (Boukhari et
Muslim)




Le
Coran nous a rapporté les récits des prophètes et leurs réponses aux
peuples qui les tourmentaient, Guidé par ces exemples vivants de
patience et d’endurance, le musulman est toujours patient et endurant,
espérant la récompense divine : il ne se plaint pas, ne s’emporte pas,
ne riposte pas au mal par le mal, mais il le repousse par la bonté, il
excuse, endure et pardonne.




Allah swt dit : “Celui qui est patient et sait pardonner témoigne d’une heureuse maîtrise de lui-même”.
*Nourelhouda*
*Nourelhouda*
Admin

Féminin Nombre de messages : 709
Age : 40
Date d'inscription : 02/09/2007

http://sabilallah.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 :: MADRASSA :: SERMONS

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum