Vivre à deux pour Dieu sans idealiser

Aller en bas

Vivre à deux pour Dieu sans idealiser Empty Vivre à deux pour Dieu sans idealiser

Message  *Nourelhouda* le Jeu 27 Sep - 14:30

Combien sont-ils à se préparer à vivre à deux, à
former un couple, à cheminer ensemble vers l'horizon d'une famille qui
prend corps et s'établit ?



Certains y pensent, d'autres déjà s'y sont engagés. Ici ou là, des histoires...

On est parfois ému par l'expression des attentes et de l'espoir infini
des uns, et tellement attristé à l'écoute de la douloureuse expérience
des autres.



Peut-être es-tu toi aussi, ma sœur, mon frère, en train de te préparer
à vivre cette étape de ta vie, le mariage, la moitié de ta foi...



Ou peut-être t'es-tu déjà engagé(e) dans cette vie à deux où ton
attente, grâce à Dieu, s'est peut-être comblée mais au cours de
laquelle, parfois, quelques doutes ont pu surgir.



Tu t'attendais à... Autre chose.



Mon frère, ma sœur, il ne faut rien idéaliser...



L’époux parfait ou l'épouse parfaite n'existe que dans tes rêves. Et la
personne douée de raison doit savoir que la perfection est impossible.
A toi comme à chacun, Dieu a donné des qualités de cœur et
d'intelligence; à toi comme à chacun, Il a assigné des défauts...



La perfection de l'humain n'est ni en toi, ni à côté de toi, ni devant
toi. Il ne suffit pas de partager la même foi, les mêmes principes et
les mêmes espoirs pour réaliser un couple idéal. Quiconque recherche un
compagnon (ou une compagne) pour la vie qui est exempt d'erreurs, qui
ne commet pas de fautes, recherche alors une chose difficile et demande
une disposition prodigieuse (miraculeuse).



Combien de jeunes couples s'illusionner sur leur future entente, sur
leur immanquable harmonie, sur leur nécessaire réussite « puisque nous
sommes musulmans ».



Comme si leur union n'était que la rencontre de deux univers fondés sur
des principes que l'on respecte ou des règles que l'on applique...



Une illusion, une vraie, qui, hier, promettait un petit paradis
terrestre et aujourd'hui peut faire vivre un infernal déchirement.



Combien parlent des « principes du mariage en islam » et vivent la réalité de sensibilités déchirées, meurtries, frustrées...



Aujourd'hui, davantage encore qu'hier, vivre en couple est un véritable
défi: il te faut trouver les moyens de relever le défi de vivre à deux.
Il faut te préparer, apprendre et constamment essayer d'aller à la
rencontre de l'autre avec patience, avec profondeur, avec douceur.



Certes, les principes de l'islam vous unissent, ou vous uniront, mais
chaque jour il faut te souvenir que l'être qui vit à tes côtés est, en
soi, un univers avec son histoire, ses habitudes, ses blessures, sa
sensibilité, ses espoirs...



Apprends à écouter, apprends à comprendre, à observer, à accompagner...



Vivre à deux est l'épreuve de toutes les patiences, l'épreuve de
l'attention, de l'écoute des silences, du dépassement des colères, de
l'apprivoisement des défauts, du pansement des blessures. L'épreuve de
chacun, à deux!



Ce n'est pas facile... un effort qui prend sens au cœur de la plus
profonde des spiritualités, un jihâd au sens le plus intense du terme :
le djihâd de l'amour qui rappelle que les sentiments s'entretiennent,
s'approfondissent, s'enracinent à force de défis relevés, de patience
alimentée et d'exigences partagées.



La patience et l'attention, au cœur du couple, mènent à la lumière, s'il plaît à Dieu.

Il y a ceux qui ont tant idéalisé l'autre qu'ils n'ont jamais vraiment
vu leur conjoint, il en est d'autres qui trop vite se sont quittés sans
jamais avoir pris le temps de se connaître. Et tous ont bien pu
rappeler les principes de l'islam, eux qui ont vécu à côté de sa
profondeur, de son souffle, de sa spiritualité, de son essence.



Vivre à deux, forger une relation, patienter dans l'adversité, aimer au
point de supporter, enraciner à force de réformer... est une initiation
à la spiritualité.



Savoir être seul avec Dieu est une promesse de mieux-être à deux.



Un défi, une épreuve, loin de l'idéal, près des réalités.



Ma sœur, mon frère, il faut te préparer à vivre l'une des plus belles
épreuves de la vie. Elle exige tout de toi, de ton cœur, de ta
conscience, de tes efforts.



La route est longue, il faut apprendre à exiger, apprendre à partager, savoir pardonner à l'infini!



Vivre à deux est difficile mais rappelle-toi que ta femme est une femme
avant d'être la mère de tes enfants ; rappelle-toi que ton mari est un
homme avant d'être le père de tes enfants...



Le bonheur dans la maison musulmane ne se réalise pas en ayant une
maison luxueuse, des meubles luxueux, et des vêtements luxueux ; ceci
est une mauvaise compréhension du bonheur.



Le bonheur :



- se réalise lorsque les deux époux craignent Allah en secret et en public ;

- se réalise lorsque les deux époux considèrent le mariage comme étant
une adoration avec laquelle ils se rapprochent tous deux d'Allah en
accomplissant leurs devoirs conjugaux avec sincérité et perfection.



Ainsi avec cette compréhension, les membres de la maison musulmane
heureuse vivront dans l'amour et la concorde, les enfants pieux seront
le plaisir des yeux des parents, et une source de bien pour eux dans ce
monde et dans l'autre.



La famille est la première brique pour la construction des sociétés,
lorsqu'elle est pieuse, les conditions de la société sont bonnes, mais
lorsqu'elle est corrompue, les mœurs et les caractères sont corrompus.



La famille est la base de la société, et les deux époux sont le noyau de sa construction.



Le lien conjugal est un lien très important, il est fait avec l'envie et le choix.



« O Chers Maris ! Craignez Allah en ce qui concerne vos femmes ; ne les
chargées pas de ce qu'elles ne peuvent pas accomplir ; aidez-les dans
les difficultés et soyez compatissants envers elles lorsqu'elles sont
fatiguées ; traitez-les avec bonté lorsqu'elles sont malades ; et
occupez-vous bien d'elles lors de leur grossesse, de l'accouchement et
de l'allaitement ; et remerciez-les, vous les trouverez bienfaisantes
et de bonne humeur. Et sachez que la prédominance de l'homme sur la
femme ne signifie pas la contrainte, la suprématie, l'assujettissement
et le mépris, mais au contraire c'est une prédominance qui préserve son
honneur et qui rend obligatoire son enseignement, son éducation, et la
préservation de sa chasteté. Et que vos soucis principaux ne soient pas
le fait de surveiller leurs erreurs et de compter leurs défauts,
n'exagérez pas dans le fait de penser du mal d'elles sans avoir de
soupçon (de doute) ; et méfiez-vous d'un doute qui tue et d'une
mauvaise pensée qui détruit »



Le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :



« 'Il y a deux jalousies, une qu'Allah aime et l'autre qu'Allah déteste
; la jalousie dans le doute, Allah l'aime ; et la jalousie dans autre
que doute, Allah la déteste »



Rapporté par Ahmed.



Ne fais pas beaucoup de reproches car elles engendrent la rancune,
n'interdit pas à ta femme ton assistance car elle s'ennuierait de ta
présence, elle détesterait vivre avec toi, et elle trouverait que ta
mort est lente à venir.



Comment la famille peut-elle être dans le bonheur et la sérénité alors que le mari :



- prononce des propos obscènes et traite son épouse durement;

- lorsqu'il se fâche, il est couvert d'ampoules, il bouillonne de colère, et il a le visage sombre ;

- lorsqu’il dit de mauvaises paroles qui provoquent une blessure qui ne
se cicatrise pas et une migraine qui ne finit jamais, et qui laissent
la femme fatiguée, démoralisée et désemparée entre deux choix amères
soit la demande de divorce ou la patience.



« O Femme musulmane et épouse croyante ! Sois pour ton mari une terre,
il sera pour toi un ciel ; sois pour lui un lit, il sera pour toi une
colonne (un pilier) ; sois pour lui une servante, il sera pour toi un
esclave ; veilles à l'heure de son repas et sois calme lorsqu'il veut
dormir car l'amertume de la faim est inflammatoire et le trouble du
sommeil est irritant. Vis avec lui en étant satisfaite de votre
subsistance et en lui obéissant ; ne dévoile pas son secret et ne
désobéis pas à son ordre ; méfies-toi de la négligence. Evite les
causes du chagrin ; ne jeûne pas volontairement alors que ton mari est
présent sans sa permission ; Ne fais pas entrer chez lui une personne
qu'il déteste sauf avec sa permission ; et saches que plus tu le
respecteras, plus il sera généreux envers toi ; ne t'éloignes pas de
lui car il t'oublierait ; fais des efforts dans l'accomplissement de ce
qu'il désire ; sois attirante pour lui selon les règles de la religion.
Occupe-toi de lui de bon gré car en t'occupant de lui, l'affection se
renforce et l'amour augmente »



Modère ta jalousie car Aïcha (R.A.) la mère des croyants a dit que le prophète (S.A.W.) a dit :





« La femme qui est jalousie ne fait pas la différence entre le bas et le haut de la vallée »



rapporté par Abou Yâala



La femme habile (intelligente) fait :



- que son cœur soit pour son mari,

- qu'il trouve la tranquillité auprès d'elle,

- elle le rend joyeux en lui parlant,

- elle se fait belle en étant satisfaite de ce qu'elle a,

- elle a de bonnes relations avec lui en lui obéissant.

- Elle reconnaît le bienfait du mari et sa valeur, elle lui donne ses droits et croit à son rang élevé.



« Epoux et épouses ! Chacun de vous doit préserver la bonne compagnie,
être patient et endurant face aux mauvais comportements, et avoir de
bonnes qualités et une bonne relation conjugale ; et si l'un d'entre
vous voit ce qu'il déteste de l'autre, il doit être indulgent et
pardonner. Vous devez reconnaître vos mérites et vous rappellerez que
les deux époux ont des droits l'un envers l'autre qui doivent être
respectés.



Soyez avec vos épouses comme vous voulez qu'elles soient avec vous dans
tous les domaines de la vie, car elles aiment de vous ce que vous aimez
d'elles. »



Ibn Abbas (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :



« J'aime me faire beau pour la femme comme j'aime qu'elle se fasse belle pour moi ».



Ecoutez les paroles de vos épouses avec un bon cœur et avec
contentement, car les épouses du prophète (S.A.W.) discutaient ses
opinions et il ne se fâchait pas contre elles.



Les cadeaux entre les époux sont la clé des cœurs, ils engendrent l'amour et la joie.



Etre gentil avec l'épouse et éviter l'orgueil sont les particularités d'une vie heureuse.



Omar ibn Al-Khattab (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit :



« L'homme doit être dans sa famille comme un enfant, c'est-à-dire dans
la gaieté et la facilité ; mais lorsqu'il se trouve avec les gens, il
doit être un homme ».



Donc, soyez doux envers elles, souriez-leur car le sourire fait revivre les cœurs et efface la haine.



Le prophète d'Allah (S.A.W.) recommande la bonté envers la femme, comme
dans le hadith rapporté par Mouslim selon Abou Houréïra (qu'Allah soit
satisfait de lui) :



« Soyez bons envers les femmes, car la femme a été créée d'une côte
[d'un os recourbé], et la chose la plus recourbée de la côte est le
haut ; donc, si tu veux la redresser, tu la casseras ; et si tu la
laisses, elle restera toujours recourbée ; donc, soyez bons envers les
femmes ».



Et il (S.A.W.) a dit aussi :



« Un croyant ne doit pas haïr une croyante, s'il déteste un de ses comportements,



il sera satisfait d'un autre comportement. »



Rapporté par Mouslim.



Cette directive prophétique est parmi les causes les plus importantes pour avoir un bon comportement et une bonne relation.



Il doit donc remarquer les bonnes qualités de son épouse et les choses
qui lui conviennent, puis il doit les opposer [les comparer] aux
qualités qu'il déteste.



Et si le mari réfléchit aux bonnes qualités de son épouse et aux
comportements qu'il aime, et qu'il regarde la cause qui l'a poussé à
être ennuyé et à avoir une mauvaise relation avec elle, s'il est
équitable, il baissera les yeux sur ses défauts qui disparaîtront
devant ses bonnes qualités.



« Craignez Allah dans votre vie conjugale, accomplissez vos droits et
ne la détruisez pas en manquant à vos devoirs. Que chacun d'entre vous
accomplisse ce qu'Allah lui a ordonné envers son conjoint et l'associé
de sa vie, et soumettez-vous aux textes du Coran et de la Sounnah et à
la logique de la raison saine avant que la discorde ne vous domine et
que le divorce et la séparation se produisent, et avant que l'un
d'entre vous ne mange ses mains à cause du regret, ne morde ses doigts,
n'arrache ses cheveux, et ne se mâche les lèvres.



Craignons Allah sincèrement car celui qui craint son Seigneur sera élevé, et celui qui se détourne de Lui, sera perdant.



Craignons Allah, soyons patients et indulgents, baissons les yeux sur
certaines choses car la perfection est impossible et le pardon fait
partie des qualités des gens nobles.



Soyez des maris pieux dans votre vie, elles seront, par la grâce d'Allah, des épouses pieuses. »



« Et parmi Ses signes, Il a créé de vous, pour vous, des épouses pour
que vous viviez en tranquillité avec elles et Il a mis entre vous de
l'affection et de la bonté. Il y a en cela des preuves pour des gens
qui réfléchissent. »



(Sourate 30, Verset 21)
*Nourelhouda*
*Nourelhouda*
Admin

Féminin Nombre de messages : 709
Age : 40
Date d'inscription : 02/09/2007

http://sabilallah.com

Revenir en haut Aller en bas

Vivre à deux pour Dieu sans idealiser Empty Re: Vivre à deux pour Dieu sans idealiser

Message  OumSamir le Jeu 27 Sep - 16:16

Vivre à deux pour Dieu sans idealiser 664289

Choukran baraka Allah oufiki pour ce topic !!!

On s'y retrouve tous plus ou moins;)

Wa Salam
OumSamir
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Vivre à deux pour Dieu sans idealiser Empty Re: Vivre à deux pour Dieu sans idealiser

Message  aima le Ven 28 Sep - 0:52

SELAIMALEYKUM
barakallah o fik pour ce beau topic.
c est des choses qu on a besoins de lire
merci ma soeur
selaimaleykum
aima
aima

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 35
Date d'inscription : 17/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Vivre à deux pour Dieu sans idealiser Empty Re: Vivre à deux pour Dieu sans idealiser

Message  dija le Ven 28 Sep - 2:28

Salam alaikom Wa rahmat Allah wa Barakatoh

Baraka alaho fiki okhti nour pour se jolie topic Vivre à deux pour Dieu sans idealiser 71310

Qu'Allah fasse de chacun d'entre nous des musulmans et des musulmanes dignes de ce nom, prêts à tous les sacrifices pour la cause de notre belle religion, qui est aussi le plus grand bienfait qui ait été accordé à l'Humanité entière, l'Islam.

Allahoma Âmine


dija
dija
moderatrice

Féminin Nombre de messages : 83
Age : 33
Date d'inscription : 04/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Vivre à deux pour Dieu sans idealiser Empty Re: Vivre à deux pour Dieu sans idealiser

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser