L’EXPOSITION DES CHARMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’EXPOSITION DES CHARMES

Message  *Nourelhouda* le Jeu 6 Sep - 9:30

«
Deux catégories de gens sont destinées au feu, que je n’ai pas encore
rencontré : les premiers tiennent des fouets semblables à des queues de
vaches, avec lesquels ils frappent les autres, et quant aux secondes,
il s’agit d’un groupe de femmes à peine vêtues, se trémoussant pour
attirer l’attention des hommes, leurs cheveux étant arrangés de telle
sorte, qu’on dirait des bosses de chameaux. Ces gens là n’entreront pas
au Paradis, et ne respireront même pas ses senteurs, bien que celles-ci
puissent être appréciées à plus de cent années de marche » ( Moulism)





Aujourd’hui
il est courant que l’exposition du corps de la femme soit un moyen de
s’enrichir pour certaines agences publicitaires, revues et autres,
quand ce n’est pas la femme elle-même qui fait bonne recette de
l’affichage de ses charmes.




La femme un produit ? Au même titre que le « label rouge » apposé sur les volailles garantissant la qualité du produit ?

Les
ignorants me répondront, « c’est leur choix, leur liberté ! » Mais de
qu’elle liberté parle t-on ? La femme ne peut-elle briller que par ces
atouts extérieurs ?




Ces comportements sont clairement condamnés par l’Islam.



Allah (swt) dit :


Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants
de ramener sur elles leurs grands voiles ; elles seront plus vite
reconnus et éviteront d’être offensées… [ Al-Ahzab (les coalisés) 33/59 ]





« elles seront plus vite reconnus et éviteront d’être offensées »



Quel est le regard des hommes sur les femmes exhibant leur féminité ?

L’imaginatif
excité par une telle exposition de charmes ne peut qu’amener des
comportements dépravés et des qualificatifs avilissants pour la femme.




Il
est de la responsabilité de chaque croyants et croyantes de préserver
l’enfant de cet étalage..Et les attaques sont légions, tv, clip, revues…


Mais
il ne suffit pas de préserver, il faut également prendre le temps d’en
dialoguer avec l’enfant, car un interdit posé sans explication ne fait
que retarder la déviation.




Ainsi
un rappel de la Loi Divine et de la Parole du Prophète (psl) est non
seulement une obligation mais une nécessité pour une bonne moralité.
avatar
*Nourelhouda*
Admin

Féminin Nombre de messages : 709
Age : 38
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sabilallah.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum