La Fraternité en Islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

info La Fraternité en Islam

Message  OumSamir le Jeu 7 Fév - 0:38

Wa Salam Aleikoum Wa Ramatullah Wa Barakatuh

Notre amour en Dieu est le fruit de notre amour pour Dieu.

De plus en plus nombreux sont ceux qui se plaignent à haute voix de voir augmenter les divergences au sein de la communauté musulmane. À quoi l'on peut ajouter la faiblesse des liens fraternels, et l'absence d'un authentique amour en Dieu entre les musulmans.

Quelle est la cause de cette situation ?
La question est essentielle, car si l'on connaît la cause d'une souffrance – comme pour toute maladie –, on peut en déterminer le remède.

La fraternité en Islam est un lien sacré, que Dieu Lui-même établit et noué entre les croyants.
Un amour qui se fonde en Dieu, un don du Très Miséricordieux, que le Coran a parfaitement décrit en disant :

« C'est Lui qui t'a soutenu par Son secours, ainsi que par l'assistance des croyants. Et Il a uni leurs coeurs. Aurais-tu dépensé tout ce qui est sur la terre, tu n'aurais pas pu unir leurs coeurs, mais c'est Dieu qui les a unis. Il est certes Tout- Puissant, Infiniment Sage. » (Coran, 8, 62-63)

La fraternité est un fondement essentiel de l'édification de notre communauté, le Prophète ( salla layhi wa salam) a dit : « Le croyant est pour le croyant comme une construction renforcée dont les éléments se soutiennent. »

La fraternité islamique se fonde donc en Dieu, car c'est Dieu seul qui a en son pouvoir d'unir les coeurs des croyants. En d'autres termes – et il est important de le souligner – notre amour les uns pour les autres découlé de notre amour de Dieu.

On comprend mieux ainsi le sens de cette invocation enseignée par le noble Messager de Dieu (salla layhi wa salam ) :
« Ô Grand Dieu ! Fais que la mort nous décharge de tout mal, et fais que la vie soit pour nous l'occasion d'augmenter tout bien ! Inspire-nous Ton amour, et l'amour de qui T'aime, et l'amour de toute action qui nous rapproche de Ton amour ! »
Cela signifie que la fidélité des hommes les uns aux autres, découle de leur fidélité à Dieu. Que leur sincérité les uns vis-à-vis des autres découle de leur sincérité vis-à-vis de Dieu.

Par conséquent, on peut déduire de ce qui vient d'être dit que la faiblesse de nos liens, nos différends, nos disputes, l'absence de cet amour, sont la conséquence et le résultat de la mauvaise relation que nous avons avec Dieu, de notre comportement qui entraîne Sa colère, de nos transgressions et de nos péchés, du fait de faire passer nos intérêts et notre ego avant la cause de l'Islam.

Tout cela qui est en contradiction avec l'état authentique du croyant, le Prophète (salla layhi wa salam) ayant dit : « Il y a trois choses qui, lorsqu'elles sont en l'homme, lui permettent de goûter la saveur de la foi :
- Que Dieu et son Messager soient plus aimés de lui que tout autre.
- Qu'il aime autrui et ne l'aime que pour Dieu.
- Et qu'il déteste revenir à l'incroyance, comme il détesterait être jeté dans le Feu. »

Ainsi, tout nous ramène à cette unique vérité, qui est aussi le remède essentiel : notre amour pour Dieu doit passer avant notre amour de la vie, et de cette foi pleinement réalisée viendra notre fraternité. Le Coran énonce :
« Dis : « Si vos pères, vos enfants, vos frères, vos épouses, vos clans, les biens que vous gagnez, le commerce dont vous craignez le déclin et les demeures qui vous sont agréables, vous sont plus chers que Dieu, Son Messager et la lutte dans la voie de Dieu ; alors attendez que Dieu fasse venir Son ordre (l'accomplissement de Sa menace). Et Dieu ne guide pas les gens pervers. » » (Coran, 9,24)

Comment renforcer la fraternité?

L'Islam nous a également montré comment renforcer les liens de fraternité dont nous avons tant besoin, en appliquant les règles suivantes tirées de la tradition de notre noble Prophète (salla layhi wa salam) :

1) Il faut aimer pour son frère ce que l'on aime pour soi-même, selon la parole du Prophète (salla layhi wa salam) : « Aucun de vous n'est parfaitement croyant, tant qu'il n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui-même. » (Al-Bukhârî, Muslim)


2) Il ne faut pas lui livrer la moindre concurrence pour une chose de ce bas monde, mais préférer plutôt son frère à soi-même, comme nous l'a dit le Messager de Dieu (salla layhi wa salam) : « Que l'homme ne fasse pas une vente au détriment de son frère, et qu'il ne concurrence pas son frère dans sa demande en mariage, à moins qu'il ne l'y autorise. » (Ahmad)

3) Il doit le protéger contre toute injustice, et l'aider à se tenir dans la voie de la vérité, agissant ainsi selon la parole du Prophète (salla layhi wa salam) : « Viens au secours de ton frère, qu'il soit injuste ou qu'il subisse une injustice. » Un homme demanda : « Ô Messager de Dieu, je lui porte secours s'il subit une injustice, mais vois-tu, s'il est injuste, comment lui porterais-je secours ? » « Tu l'empêcheras d'être injuste, c'est ta façon de le secourir. » (Al-Bukhârî)

4) Il doit faire l'effort de répondre au besoin de son frère, suivant la parole du Prophète (salla layhi wa salam) : « Le musulman est le frère du musulman. Il n'est pas injuste vis-à-vis de lui. Il ne le livre pas. Et celui qui agit pour répondre au besoin de son frère, Dieu répond à ses propres besoins. Et celui qui délivre son frère d'une affliction, Dieu le délivrera d'une affliction au Jour de la résurrection. Et celui qui protège son frère (qui cache sa faute), Dieu le protégera (cachera sa faute) au Jour de la résurrection. » (Al-Bukhârî, Muslim)

5) Il doit respecter les droits que l'Islam a octroyé à son frère, et que le Prophète (salla layhi wa salam) a énuméré ainsi :
:« Le droit qu'un musulman a sur son frère comprend six choses :
- Lorsque tu le rencontres, salue-le. Lorsqu'il t'invite, réponds à son invitation.
- Lorsqu'il te demande un conseil, conseille-le.
- Lorsqu'il éternue et loue Dieu, dis-lui : « Dieu te fasse miséricorde (yarhamuka -Llâh) ».
- Lorsqu'il est malade, rends-lui visite.
- Lorsqu'il meurt, suis-le.» (Mouslim)

6) Qu'il soit absent ou présent, il protège et préserve pour lui ses biens et son honneur, selon les recommandations du Prophète (salla layhi wa salam) : « Le musulman est le frère du musulman. Il ne le trahit pas. Il ne lui ment pas. Il ne l'abandonne pas. Tout le musulman est pour le musulman sacré : son sang, son bien, et son honneur. La piété est là (il désigna son coeur). C'est déjà compté comme un mal suffisant qu'il méprise son frère musulman. » (At-Tirmidhî)

7) Qu'il lui soit toujours de bon conseil, attentif à son bien, lui renvoyant son image comme un miroir. Le Prophète (salla layhi wa salam) a dit : « Le croyant est le miroir du croyant : il protège sa famille et ses biens, et préserve ses intérêts et son honneur en son absence. » (Al-Bukhârî, Abû Dâwûd)

8 Qu'il ait à coeur de lui rendre visite souvent (ou de prendre de ses nouvelles, téléphoner, …) , en évitant qu'un fossé ne se creuse entre lui et son frère. Le Prophète (salla layhi wa salam) a déclaré : « Il n'est pas licite pour un musulman de s'écarter de son frère au-delà de trois jours. » (Ahmad)
Le Prophète (salla layhi wa salam) a dit également : « Dieu dira au Jour de la résurrection : « Où sont ceux qui s'aiment en Ma Majesté. Ce Jour je les couvre de Mon ombre, le Jour où il n'y aura d'ombre que Mon ombre. »(Muslim)

9) Qu'il lui fasse connaître l'amour qu'il lui porte : « Un homme passa près du Prophète (salla layhi wa salam) alors qu'il y avait à ses côtés un individu assis. Ce dernier affirma : « Par Dieu, ô Messager de Dieu, j'aime cet homme en Dieu. » Le Messager de Dieu (salla layhi wa salam) lui demanda : « L'en as-tu informé ? » Il répondit : « Non ! » Le Prophète (salla layhi wa salam) reprit : « Lève-toi, et fais-le-lui savoir. L'amour se raffermira entre vous deux. Il se leva et l'en informa, en disant : « Je t'aime en Dieu. » Ou bien il a dit : « Je t'aime pour Dieu. » L'homme déclara : « Que t'aime Celui en qui tu m'aimes ! » » (Ahmad)

10) Qu'il rencontre son frère avec un visage ouvert et souriant, avec une bonne parole. Le Prophète (salla layhi wa salam) a dit : « Ne méprise rien des oeuvres de bien, quand ce serait même de rencontrer ton frère avec un visage avenant. » (Muslim) Et le Prophète (salla layhi wa salam) a dit aussi : « Ton sourire face au visage de ton frère est une aumône. »


11) Que de temps à autre il lui offre un cadeau qui renforce leurs liens et augmente leur amour, conformément à la parole du Messager de Dieu (salla layhi wa salam ) : « Faites-vous des cadeaux, vous vous entraimerez. »

On voit donc que les voies pour renforcer cet amour sont nombreuses, et il nous est demandé à toutes de les emprunter.


al-muslimah.com
avatar
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum