Inna Allah maa elsabirine

Aller en bas

Inna Allah maa elsabirine

Message  abou khaled le Mer 23 Jan - 1:42

salamou3alaikoum alors voici l'histoire de ce prophete inchaAllah qui vaut la peine de la lire

L'épreuve d’Ayoub 3alaihi salam

Les exégètes et les historiens dirent qu’Ayoub était un homme riche qui possédait tous les genres de biens. Il possédait un bétail innombrable, des moutons, des esclaves et des domestiques, il possédait aussi de vastes terrains et avait beaucoup d'enfants.

Toutes ces propriétés disparurent. Il fut, en plus, infligé dans son corps avec de différents genres de maladies, au point qu'aucun membre ou partie de son corps n'était sain, à l'exception de son cœur et sa langue avec lesquels il évoquait Allah swt . Il demeura malade et croyant en la Pitié d'Allah swt .

Ses maladies continuèrent si longtemps que même ses amis l'ont abandonné, et ses parents l'ont laissé. Il fut sorti de sa ville et jeté sur une colline. Autre que sa femme, personne ne sentit la moindre compassion envers lui. Elle prit en charge ses droits sur elle, et se souvint de leur bon temps ensemble. Elle l'aidait à faire les nécessités quotidiennes qu'il ne pouvait faire sans son aide. Elle était si affligée et si dépourvue qu'elle commença à travailler pour gagner un salaire pour manger et nourrir son mari. Qu'Allah swt les agrée. Elle maintint sa patience à côté de son mari pendant leur épreuve dans leur richesse, leur propriété et leurs enfants.



Dans un Hadith authentique, le Prophète bsdl dit :

"Les plus éprouvés des gens sont les Prophètes, puis les vertueux, et puis ceux de moins en moins".

Il dit aussi :

" L'homme est mis à l'épreuve selon la vigueur de sa religion. S'il est fort dans sa religion, son épreuve sera plus dure". (Mousnad Ahmad)



Cependant, toutes ces épreuves ne faisaient qu'accroître la religion d’Ayoub 3alayhi salam , sa patience, sa gloire et sa gratitude à Allah , dans l'attente de Ses récompenses hors de son épreuve. Sa patience était exemplaire.

Il fut jeté sur une colline jusqu'à ce qu'Allah swt le sauva de ses souffrances et lui donna la plus grande récompense pour sa patience.
Sa femme lui dit beaucoup de fois:

"Ayoub ! Si tu supplies ton Seigneur, II peut te sauver de cette souffrance."
Il répondait :
"J'ai vécu soixante-dix ans en étant sain, ne pourrais-je pas supporter celle souffrance pour une même durée ?"

Quand elle fut percée de cette réponse, elle commença à travailler pour gagner un salaire pour manger et nourrir son mari Ayoub.

Les gens arrêtèrent de l'employer pour ne pas être infectés par ses maladies ou mis à la même épreuve. Quand elle n'a trouvé personne pour lui accorder un travail, elle se rendit chez une fille riche et lui vendit une de ses nattes de cheveux pour avoir de la nourriture.

Quand elle revint à Ayoubavec la nourriture, il l'interrogea d'où elle l'avait obtenue tout en exprimant sa désapprobation. Elle dit : "J'ai fourni mon service aux gens." Quand il était le jour suivant, et elle ne trouva personne qui pourrait lui accorder un travail, elle lui vendit une autre natte pour avoir de la nourriture et l'apporter à Ayoub. Ayoub refusa d'en manger, et jura de ne pas en manger si elle ne lui dit pas d'où elle avait obtenue la nourriture. Alors, elle enleva son écharpe de sa tête. Quand Ayoub vil sa tête rasée, il fit cette prière :

= Le mal m'a touché, mais Toi, Tu es le plus miséricordieux des miséricordieux. [ Sourate 21: verset 83 ]

abou khaled

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 53
Date d'inscription : 07/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum