Hadits relatifs à la mort

 :: MADRASSA :: HADITHS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

info Hadits relatifs à la mort

Message  OumSamir le Jeu 3 Jan - 20:23

Wa Salam Aleikoum Wa Ramatullah Wa Barakatuh

La prison du Croyant

Selon Abou Hourayra (DAS), le Messager de Dieu (BSDL) a dit: "Ce monde est la prison du Croyant et le Paradis du Mécréant". (Rapporté par Moslem)

Commentaire:
Dans un autre Hadith plus long il est dit: "Ce monde est la prison du Croyant, la tombe est son lieu de repos et l'autre monde est son Paradis. Ce monde est le Paradis du Mécréant, la tombe est sa prison et l'autre monde est son Enfer".

Le Croyant est en effet convaincu que ce bas-monde est éphémère et que son bien de même que son mal ne sont rien devant les délices du Paradis et les tourments terribles de l'Enfer. Il a d'autre part un grand désir de retrouver dans l'autre monde ceux qu"il aime par-dessus tout: Dieu, les Messagers, les martyrs et les saints. Le Mécréant, par contre, ne pense qu'à jouir des biens de ce monde qu"il recherche par tous les moyens. Il s'y vautre sans réserve ni pudeur et répond avec prodigalité à tous les appels de la chair et des instincts bestiaux. Dans sa tombe il aura déjà des tourments car l'âme est immortelle mais les tourments véritables sont ceux de l'Enfer.

Ibn Omar (DAS) rapporte: "Le Messager de Dieu (BSDL) me saisit par les épaules et dit: "Sois dans ce monde comme si tu étais un étranger ou quelqu'un de passage".

Ibn Omar (DAS) disait: "Quand tu est au soir, n'attends pas le matin et quand tu es au matin, n'attends pas le soir. Prends de ta santé pour ta maladie et de ta vie pour ta mort". (Rapporté par Al Boukhari)
avatar
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

info Re: Hadits relatifs à la mort

Message  OumSamir le Jeu 3 Jan - 20:25

'Usâma ibn Zayd (qu'Allah soit satisfait des deux) a dit:

"Nous étions chez le Prophète (pbAsl) lorsqu'un messager vint de la part d'une de ses filles le chercher et lui annoncer que le fils de celle-ci était à l'agonie. S'adressant au messager, le Prophète lui dit: "Retourne vers ma fille et annonce-lui que tout ce qu'Allah prend ou donne Lui appartient, qu'Il a fixé un terme pour toute chose et exhorte-la à se résigner et à compter sur Allah". Le messager revint et lui dit: Elle t'adjure de venir la trouver. Aussitôt le Prophète (pbAsl) se leva et se rendit chez elle, accompagné de Sa`d ibn `Ubâda et de Mu`âdh ibn Jabal, et de moi-même, reprend 'Usâma. Quand il arriva, on lui remit l'enfant qui râlait bruyamment. Quand le Prophète eut les larmes aux yeux, Sa`d lui dit: "O Envoyé d'Allah, qu'est-ce que c'est?". - "C'est, répondit-il, de la compassion qu'Allah a placée dans le cœur de Ses adorateurs. Allah n'est Compatissant qu'envers les compatissants d'entre Ses adorateurs".

Rapporté par Muslim dans son Sahih n°1531
avatar
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: MADRASSA :: HADITHS

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum