"LE PRECHE DES SAHABAS"

 :: MADRASSA :: SERMONS

Aller en bas

attention "LE PRECHE DES SAHABAS"

Message  OumSamir le Sam 10 Nov - 19:06

Wa Salam Aleikoum Wa Ramatullah Wa Barakatuh

...les sahabas prêchaient autour d'eux. Que prêchaient-ils? La foi et la morale. Ils expliquaient la parole de la ilaha illa Allah: tout ce que vous aimez, toutes les choses auxquelles vous vous attachez n'ont pas de valeur; c'est Allah que vous devez aimer et vénérer. C'est une parole très puissante, une vérité éclatante que personne ne peut réfuter logiquement.
Celui qui est attaché aux créatures, son orgueil va rejeter de toutes ses forces cette parole et rechercher tous les moyens pour la combattre tout en sachant qu'elle est vraie. Il craint cette parole car justement il sait qu'elle est vraie et il comprend qu'elle représente la fin de son système de pensée et qu'elle va rendre puérile et désuète son échelle de valeurs. Son orgueil n'a plus lieu d'exister, son autorité sur les gens, les biens et même sur sa personne n'est plus justifiée car la soumission à Allah est la seule vérité. Comment lui expliquer qu'en renonçant à son orgueil, sa liberté et sa façon de comprendre la réussite et qu'en plaçant son amour et sa confiance dans son Créateur, il va tout gagner? On ne peut que lui répéter: reconnais qu'il n'y a de divinité qu'Allah et tu gagneras. Ainsi, le Prophète, prière et salut sur lui, et les sahabas répétaient inlassablement le même prêche aux mêmes gens; ces derniers le refusaient et augmentaient de colère et de méchanceté.
D'autre part, celui qui désire la vérité et le bien, même s'il est encore attaché à des envies, des habitudes ou des contraintes matérielles, va être attiré par cette parole, cette foi et cette religion. Il va s'apercevoir qu'il existe une chose infiniment plus précieuse que les plaisirs auxquels il s'adonne: Allah; et qu'en allant vers lui il a tout à gagner. Normalement, il est très difficile de laisser ses habitudes, mais il suffit de les lâcher et de tenir à Allah pour trouver le bonheur et la joie intérieure, pour trouver la facilité, le plaisir de pratiquer et de subir tous les sacrifices pour Allah. Ceci explique le changement profond, total et immédiat des nouveaux convertis. Ceux qui les invitaient à l'Islam possédaient la foi dans sa pureté et sa profondeur et avaient effectivement trouvé le bonheur le plus intense qui existe: connaître Allah, l'aimer et se rapprocher de lui. Les nouveaux convertis à leur tour prenaient la foi avec cette pureté et cette profondeur.
On comprend donc le gouffre qui se creusera et le conflit qui éclatera entre croyants et mécréants dès que le prêche se fera en public. D'un côté, les mécréants, refusant la vérité évidente, n'ont de solution pour préserver leur situation sociale et empêcher la nouvelle religion de progresser que la manière forte. De l'autre, les sahabas redoublaient de pitié, de prières et de prêche pour eux. A leur tour, les mécréants redoublaient de rage et de méchanceté. Certains étaient enfin touchés et se convertissaient. D'autres sont morts dans leur mécréance en combattant les musulmans ou par des fléaux envoyés par Allah. La plupart se convertirent à la prise de la Mecque devant la puissance spirituelle et matérielle des musulmans (ch4 §3.c).
En plus de cette parole "la ilaha illa Allah", les sahabas annonçaient le jour dernier et tout ce qui en découle, présentaient le modèle moral à la société et critiquaient les pratiques immorales de l'époque.
Par cet exposé, j'ai voulu sensibiliser le lecteur à la puissance de ce prêche. Le premier impact est sur le prêcheur: sa foi et son souci pour les gens augmentent au fur et à mesure qu'il parle et qu'il milite. Ensuite la vérité apparaît en évidence pour la personne qui écoute. Enfin, la séduction s'opère directement si cette dernière recherche le bien et la vérité. Dans le cas contraire, si la personne refuse la vérité et préfère garder son mode de vie et ses privilèges, le prêche enclenche la fureur et l'indignation. Il est évident dans la vie du Prophète, prière et salut sur lui, et des compagnons que le prêche était le moteur de leur vie. Qu'est-ce qui les poussait à avancer, à se sacrifier, réfléchir, se soucier, pleurer devant Allah sinon la peine et la pitié pour les gens qui vont en Enfer? Il n'est certainement pas impossible d'adorer Allah sans prêcher, mais on ne peut se considérer sur le chemin de l'Islam et du Prophète, prière et salut sur lui, que si on est engagé pour l'Islam. C'est cet engagement qui oriente la vie. C'est cet engagement qui nous distingue de la société de consommation, la société dont le but est la vie d'ici bas.
C'est aussi cet engagement qui va nous faire évoluer dans l'Islam. En effet, une fois engagés, Allah nous éprouve. Réussir, c'est ne pas lâcher les ordres d'Allah face à ces épreuves. Là, notre foi augmente. Puis survient une autre épreuve et ainsi de suite. Alors que si nous ne nous sommes pas engagés, face à une épreuve, nous faisons ce qui nous arrange, nous désobéissons ou renonçons aux bonnes oeuvres, notre foi n'augmente pas et donc nous n'évoluons pas.


Militer sur la voie du Prophète par B. Halima Abderraouf
avatar
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: MADRASSA :: SERMONS

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum