Battre sa femme !?

Aller en bas

info Battre sa femme !?

Message  OumSamir le Sam 10 Nov - 0:37

Wa Salam Aleikoum Wa Ramatullah Wa Barakatuh

Parmi les règles du Jugement Dernier figure "Quiconque fait le bien, fût-ce le poids d’une fourmi, le verra. Et quiconque fait le mal, fût-ce le poids d’une fourmi, le verra" (Sourate 99, Az-Zalzalah, La Secousse, versets 7 & 8.)L’épouse ferait-elle l’unique exception à cette règle pour qu’on ne demande pas à son mari "pourquoi il l’a frappée" ? Il la frapperait donc pour une raison non déclarée ou pour une envie passagère d’agression ? Que faire alors du verset : "Et il leur revient autant de droits qu’elles ont comme obligations conformément à la bienséance" (Sourate 2, Al-Baqarah, La Génisse, verset 228.) et du verset : "Alors, c’est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec bienfaisance" (Sourate 2, Al-Baqarah, La Génisse, verset 231) ? Et que faire du hadîth : "Je vous recommande la bonté envers les femmes [...]" ?

...Les exégètes sont unanimes pour dire que la correction se fait à l’aide d’un siwâk (l’équivalent d’une brosse à dents), par exemple ! En d’autres termes, les frappes ne doivent en aucun cas meurtrir ni porter sur le visage ! En effet, dans le hadîth, on lit : "... Et ne frappe pas le visage et ne maudis pas*". Puis, le Très Haut dit au sujet des épouses sereines qui s’acquittent du droit de Dieu et de leur famille : "Si elles vous obéissent, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Dieu est certes Très Haut et Très Grand" (Sourate 4, An-Nisâ’, Les Femmes, verset 34.)

La fin du verset mérite d’être méditée car elle comporte deux attributs divins qui sont l’Altesse et la Grandeur. Ce sont là deux attributs de Dieu qui dissuadent de tout abus de comportement et de toute oppression des faibles ou encore de toute conduite peu honorable.

L’écroulement d’un foyer est un évènement gravissime ! Et, l’islam a jugé bon - après l’annonce du talâq - de faire en sorte que les deux époux se côtoient ( verset 1 de la sourate 65.)dans l’espoir que les doux souvenirs puissent vaincre les souvenirs amers et afin que l’affection chasse la rupture. Ainsi Abû At-Tayyeb (Abû At-Tayyib : le célèbre poète classique, Al-Mutanabbî.) dit :

"Affectueux je fus créé au point que si je retrouvais ma jeunesse,
je quitterais ma vieillesse les yeux en larmes et le coeur chagrin."

De ce fait, il faut que la société intervienne pour résoudre calmement les conflits et rétablir la sérénité. Les meilleurs acteurs pouvant intervenir sont les proches parents des époux car ils sont les plus désireux de les concilier et les meilleurs juges de leur intérêt commun et les plus à même de mettre en oeuvre la décision prise. D’où la parole divine : "Si vous craignez le désaccord entre les deux [époux], envoyez un arbitre de sa famille à lui, et un arbitre de sa famille à elle. Si les deux veulent la réconciliation, Dieu rétablira l’entente entre eux. Dieu est certes Omniscient et Parfaitement Connaisseur" (Sourate 4, An-Nisâ’, Les Femmes, verset 35.)

À vrai dire, les affaires des femmes sont entourées de crises intellectuelles, ethiques, sociales et économiques. De même, les textes narrés ont besoin d’être revus intelligemment de même que certaines opinions juridiques (fatwas) héritées et des coutumes mauvaises qui laissent leur empreinte sur la conduite des gens. Il nous faut étudier soigneusement nos maux, une étude qui fait la différence entre la révélation et ce qui est venu s’y immiscer et entre ce qui doit être combattu ou au contraire conservé parmi les coutumes de notre communauté.

Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî "Les Problèmes de la Femme Entre des Traditions Stagnantes et des Traditions Etrangères."
OumSamir
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser