Entretenir de bonnes relations avec autrui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entretenir de bonnes relations avec autrui

Message  OumSamir le Mer 31 Oct - 17:53

Wa Salam Aleikoum Wa Ramatullah Wa Barakatuh




Dieu dit dans le Coran :

« Adorez Dieu et ne Lui donnez aucun associé. Agissez avec bonté envers vos père et mère, les proches, les orphelins, les pauvres, le proche voisin, le voisin lointain, le collègue et le voyageur, et les esclaves en votre possession, car Dieu n’aime pas, en vérité, le présomptueux, l’arrogant » (Sourate 4, An-Nisâ’, Les femmes, verset 36.) ; « Craignez Dieu, maintenez la concorde entre vous et obéissez à Dieu et à Son Messager, si vous êtes croyants » (Sourate 8, Al-Anfâl, Le butin, verset 1.)

L’enseignement enjoignant d’entretenir de bonnes relations avec autrui fait partie de l’islam au même titre que les cinq piliers, à savoir l’attestation de foi, les cinq prières, la zakât, le jeûne du mois de ramadan et le pèlerinage pour ceux qui en ont la capacité. En fait, aucun des cinq principaux piliers de l’islam ne peut être accompli sans le respect de cet enseignement. Le musulman doit essayer d’être sur de bons termes avec tout le monde dans la mesure du possible. Le musulman doit faire de son mieux pour éviter les mauvais rapports avec autrui.

L’islam prêche l’entretien de bonnes relations envers Dieu, envers les parents, envers les époux, envers les proches, envers les voisins, envers les collègues, envers les employés et les employeurs, envers les voyageurs, envers les pauvres et les nécessiteux, envers les musulmans et les non musulmans, envers tout le monde, même les ennemis. Oui, même les ennemis, car l’islam enseigne de ne jamais cesser d’espérer. Ceux qui sont nos ennemis aujourd’hui sont susceptibles de devenir nos amis demain. Un musulman doit essayer de transformer ses ennemis ou les ennemis de l’islam en amis et non pas le contraire. Dieu dit dans le Coran :
« Il se peut que Dieu établisse de l’amitié entre vous et ceux d’entre eux dont vous avez été les ennemis. Et Dieu est Omnipotent et Dieu est Pardonneur et Très Miséricordieux » (Sourate 60, Al-Mumtahanah, L’éprouvée, verset 7.)

Parmi les mérites et les vertus de cet enseignement, on peut énumérer les points suivants :

L’entretien de bonnes relations augmente la piété. La personne pieuse n’est pas seulement une personne qui prie et jeûne, mais il ou elle se comporte avec gentillesse et garde de très bonnes relations avec autrui.

L’entretien de bonnes relations promeut la confiance entre les gens, qui à leur tour deviennent confiants en eux-mêmes.

L’entretien des bonnes relations se fonde sur la largesse, le pardon, l’oubli des erreurs des autres, sur la gentillesse, la courtoisie, sur une attitude joyeuse et souriante, sur la vérité, l’honnêteté et sur beaucoup d’autres qualités.

L’entretien de bonnes relations assure la réussite et la prospérité à l’échelle individuelle et collective.

Les bonnes relations instillent l’amour, l’attention et la joie au sein de la famille.

Les bonnes relations apportent l’unité et la force entre les musulmans.

Les bonnes relations éliminent la haine et la défiance de l’esprit des non-musulmans.

Les bonnes relations dissipent nombre de difficultés, de peines, et de souffrances physiques et morales.

Les bonnes relations attirent les bénédictions de Dieu dans cette vie.

Les bonnes relations plaisent à Dieu et ont pour récompense le bonheur éternel et la béatitude dans l’au-delà.

Nous ne saurions trop insister sur l’importance d’entretenir de bonnes relations. Les bonnes relations sont essentielles et nous devrions sans cesse tâcher d’améliorer nos rapports avec autrui. Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — avait toujours de bons rapports avec les gens. Il ne maltraitait personne. Même lorsque ses pires ennemis venaient à lui ou qu’il avait quelque emprise sur eux, il leur pardonnait et les traitait avec gentillesse. Aucun leader dans l’histoire n’a autant pardonné à ses ennemis que le Prophète Mohammad — paix et bénédictions sur lui —.

Il avait une belle façon de gagner les cœurs de ses ennemis. Parfois, les gens venaient à lui, le détestant et haïssant l’islam, puis repartaient musulmans.

Il enjoignait toujours à ses disciples d’avoir des bonnes relations avec autrui. Il y a des centaines des hadiths sur ce thème. Il rappelait aux époux de se traiter mutuellement avec amour et gentillesse. Il rappelait aux enfants de soigner leurs relations avec leurs parents et aux parents de soigner leurs relations avec leurs enfants. Tous les membres de la famille doivent entretenir de bonnes relations les uns avec les autres. Ibn `Abbâs a rapporté que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit :

« Le meilleur d’entre vous est le meilleur envers sa famille et je suis le meilleur d’entre vous envers ma famille »(Rapporté par Ibn Mâjah.)

Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — enjoignait à ses disciples la bonté envers les voisins. Il parlait même d’honorer le voisin (« Ikrâm Al-Jâr »). Abû Hurayrah a rapporté que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit : « Quiconque croit en Dieu et au jour dernier, qu’il dise le bien ou qu’il garde le silence ; quiconque croit en Dieu et au jour du jugement dernier, qu’il honore son voisin ; et quiconque croit en Dieu et au jour dernier, qu’il honore son invité » (Rapporté par Muslim.)

Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — incitait les musulmans à être prévenants les uns envers les autres et à ne jamais se faire du tort. `Abd Allâh Ibn Umar a rapporté que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit : « Le musulman est le frère du musulman. Il ne lui nuit pas, ni le laisse pour compte. Quiconque subvient aux besoins d’un musulman, Dieu subviendra à ses besoins. Quiconque soulage un musulman en difficulté, Dieu le soulagera de ses difficultés le jour du jugement. Quiconque protège un musulman, Dieu le protégera le jour du jugement » (Rapporté par Al-Bukhârî.)

Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — enjoignait à ses disciples d’être bons envers leurs employeurs et envers leurs employés. `Abd Allâh Ibn `Umar a rapporté que le Prophète — paix et bénédictions sur lui — a dit : « Donnez aux travailleurs leurs salaires avant que leur sueur ne sèche » (c’est-à-dire aussitôt que leur travail est terminé) (Rapporté par Ibn Mâjah.)

Dr. Muzammil Siddiqi

avatar
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum