LA GENEROSITE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA GENEROSITE

Message  OumSamir le Lun 8 Oct - 19:54


La générosité, la largesse et la charité sont de nobles valeurs morales enseignées par la religion. En faisant preuve de cela, le Musulman ne fait que suivre le chemin de ses prédécesseurs les messagers, les prophètes et les hommes vertueux. La générosité est le contraire de l'avarice, la largesse est l'opposée de la cupidité; le plus haut degré de générosité c'est de donner aux autres alors que l'on est soi-même dans le besoin. C'est ainsi que se sont conduits les Ançars.

Chacun des deux imams, Al-Bokhary et Moslim a rapporté le hadith suivant:


"Un hôte frappa à la porte du Prophète (Salut et bénédiction sur lui) .Celui-ci ne trouva rien chez lui à lui donner. Un ançarite de passage emmena donc l'hôte avec lui. Comme le repas était insuffisant, il plaça la nourriture devant l'invité et demanda à sa femme d'éteindre la lanterne puis ils firent semblant de manger sans rien mettre en bouche jusqu'à ce que l'homme eût terminé son repas. Au matin, le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) dit:"Allah a admiré la manière dont vous avez agi avec votre invité hier soir."

Allah -gloire à lui- a révélé à ce sujet le verset suivant:

[Ils donnent la préférence aux autres fussent-ils eux-mêmes dans le besoin.] Sourate 59"Al-Hashr" (L'Exode)V.9.


Omar Ibn Al-Khattab nous raconte ce qui suit:

"Un homme offrit à un compagnon du Prophète (Salut et bénédiction sur lui) une tête de mouton. Celui-ci se dit:"Mon frère en a plus besoin que moi"et il l'envoya à son frère. Ce dernier l'offrit à un autre, de façon que la tête du mouton circula dans sept maisons puis finit par revenir au premier. Chacun d'eux par altruisme préféra l'autre à lui-même"

"Le jour de la bataille de Yarmouk, dit Hozeifah Al-Adaoui, je partis à la recherche de l'un de mes cousins. Je pris de l'eau avec moi dans l'espoir de le désaltérer et de rafraîchir son visage s'il était encore vivant. Je le trouvai enfin! "Veux-tu boire,"lui demandais-je?. Il me fit signe que oui. Non loin de là, un autre gémissait. Mon cousin me fit signe d'aller à lui . Je me dirigeai vers lui. C'était Hicham Ibn Al-As. "Veux-tu boire?"lui dis-je. Un autre m'ayant entendu poussa un cri plaintif. Hicham me fit signe d'aller à lui, ce que je fis. Quand je suis arrivé, il était déjà mort. Je revins à Hicham, il était mort aussi. J'allai à mon cousin, il avait également rendu l'âme. Qu'Allah leur fasse tous miséricorde.!"


Allah -gloire à lui- recommande la générosité et la largesse, avertit contre l'avarice tout en annonçant la bonne nouvelle à celui qui se montre généreux. Il dit:

[Ô vous les croyants!Dépensez en aumônes des meilleures choses que vous avez gagnées et des récoltes que Nous avons fait sortir de la terre pour vous. Et ne choisissez pas ce qui est vil pour en faire une aumône. Ne donnez pas ce que vous-mêmes n'accepteriez qu'en fermant les yeux! Et sachez qu'Allah n'a besoin de rien et qu'Il est digne de louanges.
Satan vous fait craindre l'indigence et vous recommande l'avarice, tandis qu'Allah vous promet un pardon et une faveur venant de Lui. La grâce d'Allah est immense et il est Omniscient.]Sourate 2 "Al-Baqara"(La Vache)V 267-268.


Allah -gloire à lui- nous indique le chemin de la piété et le moyen d'y accéder, Il nous dit:

[Vous n'atteindrez la vraie piété que si vous dépensez généreusement de ce que vous chérissez. Tout ce dont vous faites largesses, Allah le sait certainement bien.]Sourate 3"Âl-Imran"(La Famille de Imran)V.92.

Allah par Sa grâce a multiplié les bienfaits dans tous les domaines de la piété et de la charité en les décuplant, sauf l'aumône dont la retribution atteint 700 fois sa valeur et peut être davantage. Toute cette grâce n'est attribuée qu'à ceux qui dépensent largement en aumônes les biens qu'Allah leur a octroyés. Allah -gloire à lui- a dit:

[Ceux qui dépensent leurs biens dans le chemin d'Allah, sont semblables à un grain qui produit sept épis; chaque épi contient cent grains. Allah accorde le double à qui Il veut. La grâce d'Allah est immense et Il est Omniscient.]Sourate 2"Al-Baqara"(La Vache)V.261.

Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit:

"Il n'y a point de jour où les gens se lèvent, le matin, sans que deux anges ne descendent des cieux. L'un d'eux invoque Allah en disant:"Seigneur, restitue à l'homme charitable ce qu'il aura dépensé"et l'autre dit:"Seigneur, dissipe la fortune de l'avare."Hadith rapporté par Al-Bokhary

Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) prévient contre ce que peut engendrer l'avarice, il nous dit:

"Fuyez l'avarice! Elle a causé la perte de ceux qui vous ont précédés. Elles les a poussés à s'entretuer et à violer ce qui est sacré." Hadith rapporté par Moslim.

Le Coran nous donne en exemple le Prophète d'Allah Abraham-paix sur lui et sur notre Prophète-et sa conduite envers ses hôtes, Allah -gloire à lui- nous dit:

[Nos envoyés apportèrent à Abraham la bonne nouvelle. Ils dirent:"Salut". Abraham répondit"Salut" et il apporta sans tarder un veau rôti.] Sourate 11"Hud"V.69.

Abraham offrit à ses hôtes un veau; on raconte qu'ils étaient quatre, donc une chèvre aurait largement suffi. Mais par générosité, il se hâta de présenter un veau, sans leur demander s'ils voulaient manger ou non. Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit vrai lorsqu'il a signalé que:

"Quiconque croit en Allah et au Jour Dernier être génereux envers son hôte."Hadith rapporté par Al Bokhary.

Le Coran blâme ceux qui ont refusé l'hospitalité à Moïse et Al-Khadr, Il nous dit:

[Ils repartirent tous deux et ils arrivèrent auprès des habitants d'une cité auxquels ils demandèrent à manger; mais ceux-ci leur refusèrent l'hospitalité.
Tous deux trouvèrent ensuite un mur qui menaçait de s'écrouler. Le Serviteur le releva. Moïse lui dit:"Tu pourrais, si tu le voulais réclamer un salaire pour cela."] Sourate 18 "Al-Kahf"(La Caverne)V.77.

Toutefois le mérite de la générosité et de la largesse est encore plus grand si l'aumône est faite en cachette: parmi les sept catégories d'hommes qui seront à l'abri de l'ombre du Seigneur, le jour où il n'y aura d'ombre que la Sienne, on cite: un homme qui fait l'aumône en secret si bien que sa main gauche ignore ce qu'a donné sa main droite.

L'homme charitable est exempté de la peur et du chagrin qui frappent les gens. Allah -gloire à Lui- dit:


[Ceux qui dépensent leurs biens, la nuit et le jour, en secret et en public, trouveront leur récompense auprès de leur Seigneur: ils n'éprouveront plus alors aucune crainte; ils ne seront pas affligés.] Sourate 2 Al-Baqara"(La Vache)V.274.

Allah reprochera le Jour Dernier à ceux qui se sont abstenus de donner de leurs biens aux mendiants, comme le signale ce Hadith "Qudussy"(divin):

[Ô fils d'Adam! Je t'ai demandé de me nourrir mais tu as refusé de le faire. Le fils d'Adam répondit: comment Seigneur te donnerais-je à manger? Untel t'a demandé l'aumône mais tu la lui as refusé! Ne sais-tu pas que si tu l'avais rassasié Je t'en aurais donné la rétribution?-Ôfils d'Adam! Je t'ai demandé à boire mais tu as refusé de le faire. Le fils d'Adam répondit: comment Seigneur te donnerais-je à boire? Untel t'a demandé à boire mais tu as refusé de le faire!Ne sais-tu pas que si tu l'aurais désaltéré, Je t'en aurais donné la rétribution.] Hadith rapporté par Moslim

Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) durant ses invocations demandait refuge auprès de son Seigneur contre l'avarice en ces termes:

Seigneur préserve-moi de l'avarice, de la lâcheté et préserve-moi de la sénilité."Rapporté par Al-Bokhary

Il dit également:

"Deux qualités ne peuvent jamais se trouver réunies chez un croyant:l'avarice et le mauvais caractère." Rapporté par Al-Termizie.

Il dit aussi:

"Les pires des maux chez un homme sont l'avarice inquiète et la lâcheté déplacée." Rapporté par Abu-Daoud.

Djobaïr Ibn Mut'am nous raconte cet incident; il nous dit:

"Lorsque nous fûmes de retour avec le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) après l'expédition de Khaïbar, quelques bédouins se suspendirent aux habits du Prophète (Salut et bénédiction sur lui) et lui demandèrent l'aumône. Ils le forcèrent à se diriger vers un arbre et prirent sa cape. Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) leur dit:"Rendez-moi ma cape, je jure par Celui qui détient mon âme que si j'avais autant de biens que ces épines (de cet arbre) je les aurais partagés entre vous et personne ne m'aurait trouvé avare ni menteur ni lâche."Rapporté par Al-Bokhary.

Durant la période pré-islamique un homme nommé Hatem El Taï était réputé pour sa générosité. Du vivant du Prophète (Salut et bénédiction sur lui), durant une expédition, sa fille tomba esclave entre les mains des Musulmans. Elle demanda à voir le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) et lui dit:"Je suis la fille de Hatem."Le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) ordonna alors à ses compagnons de la libérer et lui dit:"Ton père aimait les nobles caractères." La soeur de Omar Ibn Abd El Aziz (prince des croyants) disait:"Fi à l'avarice...Si l'avarice était une chemise je ne l'aurais jamais portée...Si l'avarice était un chemin je ne l'aurais jamais suivi." ]

Enfin, le Prophète (Salut et bénédiction sur lui) a dit:

"Préservez-vous de l'enfer en faisant l'aumône, fût-ce même avec la moitié d'une datte." Hadith rapporté par El-Termezie

mouassa.org
avatar
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum