ACHOURA

Aller en bas

ACHOURA Empty ACHOURA

Message  *Nourelhouda* le Mar 4 Sep - 13:19

Achoura est
le dixième jour du mois de Mouharram et Tasou'a en est le neuvième.
Toutes les sources indiquent que Achoura était une pratique connue des
Quraïchites à l'époque antéislamique (Jâhiliyya) et des Juifs.

Aïcha
(que Dieu l'agrée) dit : Achoura était un jour jeûné par les
Quraïchites durant la Jâhiliyya et le Prophète (PBSL) le jeûnait. En
arrivant à Médine, il ordonna aux croyants de le jeûner. Lorsque le
jeûne de Ramadan fut obligatoire, il déclara : "Que celui qui souhaite
jeûner Achoura le fasse, quant à celui qui souhaite renoncer à cette
pratique (soit libre de) le faire". (Boukhârî/Mouslim)



Selon
Ibn Abbas : "Lorsque le Prophète (PBSL) arriva à Médine, il apprit que
les Juifs jeûnaient Achoura. Il demanda alors : Quelle est la raison de
cette pratique ? On lui répondit : C'est un jour béni. Moïse fut sauvé
en ce jour, ainsi que les enfants d'Israël, contre les agissements de
leurs ennemis. (Par reconnaissance envers Son Seigneur), Moïse jeûna ce
jour. Le Prophète conclut alors : Je suis plus proche de Moïse que vous
autres (= j'ai plus de légitimité à me revendiquer de cette pratique
mosaïque que vous, en raison de la proximité spirituelle qui me lie à
lui ). Il jeûna, par conséquent, ce jour et ordonna de le jeûner".
(Boukhârî/Mouslim)

A peine eut-il pris connaissance de la
vivification de cette pratique d'abstinence, qu'il délégua un héraut
chargé d'avertir les croyants afin qu'ils jeûnent séance tenante, la
journée durant, quant bien même ils se seraient déjà alimentés. Quand
Ramadan fut rendu obligatoire, Achoura perdit son caractère
contraignant. Abou Qatâda rapporte du Prophète (PBSL) : "Le jour (de
jeûne) de Arafat permet d'effacer les péchés commis durant deux années,
passée et à venir. Quant au jour (de jeûne) de Achoura, il expie les
péchés commis durant l'année écoulée." (Rapporté par l'ensemble des
traditionnistes, à l'exception de Boukhârî et at-Tirmidhî).

Le
Prophète (PBSL) était particulièrement soucieux de distinguer le culte
musulman de tous les autres, à tel point qu'il demanda aux croyants de
jeûner également le neuvième jour (Tasou'a) de Mouharram. Selon Ibn
Abbas : "Lorsque le Messager de Dieu (PBSL) jeûna Achoura, et ordonna
de s'acquitter de ce jour, on l'interrogea : Ô Messager de Dieu, les
Juifs et les Chrétiens glorifient (également/déjà) ce jour ! Il
répondit alors : L'année prochaine, s'il plaît à Dieu, nous jeûnerons
le neuvième jour de Mouharram (-Tasou'a- en plus de Achoura). Et Ibn
Abbas de conclure : L'année suivante, le Prophète (PBSL) fut rappelé à
Dieu." (Mouslim/Abou Daoud).

Il est dit qu'en ce jour illustre
Dieu accepta le repentir d'Adam, l'Arche de Noé se déposa sur le Mont
Joudi, Joseph fut rendu à son père Jacob, Abraham fut sauvé du feu
(dans lequel Nemrod le fit précipiter), le bélier fut offert en
sacrifice à Abraham afin d'épargner Ismaël, etc.

Aucune festivité particulière, ni visite familiale ou toute autre expression cérémoniale, n'est à respecter en ces jours.

Source : Abrégé de Jurisprudence, Youssef Al-Qaradâwî
*Nourelhouda*
*Nourelhouda*
Admin

Féminin Nombre de messages : 709
Age : 40
Date d'inscription : 02/09/2007

http://sabilallah.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum