HADITHS DE 3 A 10

Aller en bas

HADITHS DE 3 A 10 Empty HADITHS DE 3 A 10

Message  OumSamir le Jeu 6 Sep - 12:17

3) Aboû Abd er-Rah'mân, Abd Allah ben Omar, ben el-Khattab [que Allah soit satisfait d'eux], a dit : J'ai entendu l'Envoyé d'Allah sws dire :



«L'lslam est bâti sur cinq piliers :



1° Le témoignage qu'il n'est d'autre Allah qu'Allah et que Mohammed est Son Envoyé.

2° L'accomplissement de la prière rituelle.

3° L'acquittement de la zakât (impôt rituel).

4° Le pèlerinage à la Maison d'Allah.

5° Le Jeûne du mois de Ramadhan».



4) Aboû Abd-er-Rah'mân, Abd-Allah, ben Massoûd [qu'Allah swt l'agrée] a dit : I'Envoyé d'Allah sws, le Très véridique, le Très digne de foi, nous a raconté ci qui suit :



«Certes, chacun de vous, lorsqu'il est créé dans le sein de sa mère est d'abord pendant quarante jours une gouttelette, puis devient du sang coagulé pendant une semblable durée de temps, puis enfin durant un même laps de temps, devient comme une bouchée de chair, là-dessus, l'ange lui est envoyé, qui insuffle l'âme, et il est ordonné à celui-ci d'accomplir quatre commandements, à savoir d'inscrire : les moyens de vivre (du nouvel être), le terme de son existence, ses actions, enfin, son infortune, ou son bonheur futur.



Par Allah, en dehors de Qui il n'est pas d'autre Divinité, certes, chacun de vous aurait beau œuvrer comme l'ont fait ceux destinés au Paradis, en sorte qu'il s'en approcherait à la distance d'une coudée, alors ce qui a été écrit pour lui prévaudrait, et donc il accomplirait (quand même) les actions des damnés, et il entrerait en Enfer. Et certes, chacun de vous aurait beau œuvrer comme les damnés, au point de s'approcher de l'Enfer à la distance d'une coudée, alors ce qui a été écrit pour lui prévaudrait, en sorte qu'il accomplirait les actions des élus et qu'il entrerait (quand même) au Paradis».



5) Selon la Mère des Croyants, Oumm AbdAllah Aïcha [que Allah soit satisfait d'elle], l'Envoyé d'Allah sws a dit :



«Quiconque apporte à notre religion une nouveauté qui n'en provient pas, celui-là est à repousser».



6) Abou Abdallah En-Noumân ben Bachîr [que Allah soit satisfait de tous deux] a dit : J'ai entendu l'Envoyé d'Allah sws dire :



«Certes, ce qui est permis est évident, et ce qui est défendu (h'arâm) est évident aussi. Mais, entre l'un et l'autre, il y a bien des choses équivoques, que la plupart des gens ne savent pas (distinguer). Qui se garde de l'équivoque purifie sa foi et son honneur, mais celui qui y tombe, tombe dans ce qui est défendu: il est semblable au pâtre qui mène ses troupeaux aux alentours d'un territoire gardé, et alors, bien vite il y fera paître. Chaque roi ne possède-t-il pas un territoire gardé ? Le champ gardé d'Allah, ce sont les choses défendues.



En vérité, il y a dans le corps humain un morceau de chair qui, en bon état, permet au corps tout entier de prospérer et qui, en mauvais état, le corrompt en entier, c'est le cœur».



7)Selon Aboû Roqiya Tamîm ben Aoûs ed-Dâri [qu'Allah swt l'agrée], l'Envoyé d'Allah sws a dit :



«La religion, c'est la sincérité».



Quand nous demandâmes : «Envers qui ?», il répondit :



«Envers Allah, envers Son Livre, envers Son Envoyé, envers les chefs des musulmans, et le commun peuple parmi eux».



D'après Ibnou Omar [que Allah soit satisfait de lui et de son père], l'Envoyé d'Allah sws a dit :



«Il m'a été ordonné de combattre les hommes jusqu'à ce qu'ils témoignent qu'il n'est d'autre divinité qu'Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, qu'ils accomplissent la prière rituelle, qu'ils acquittent la Zakât. S'ils exécutent ces choses, ils seront, à mon égard, garantis quant à leurs personnes et à leurs richesses, à moins qu'ils ne transgressent (ouvertement) la loi de l'Islam, mais Allah règlera le compte de leurs (intentions vraies).



9)Aboû Horeîra Abd-er-Rah'mân ben Çakhr [qu'Allah swt l'agrée] a dit : J'ai entendu l'Envoyé d'Allah sws dire :



«Ce que je vous ai défendu de faire évitez-le, et ce que je vous ai ordonné, accomplissez- le dans la mesure où cela vous est possible. Ceux qui vous ont précédé ont péri seulement par l'abondance de leurs questions et leurs divergences d'opinions à l'égard de leurs Prophètes».



10) Selon Aboû Horeîra [qu'Allah swt l'agrée], l'Envoyé d'Allah sws a dit :



«Certes Allah, Très Haut est Pureté. Il n'accepte que ce qui est pur. Il ordonne aux croyants ce qu'il a ordonné à Ses Envoyés. Or, Il a dit : ‹Ô Messagers ! Mangez de ce qui est permis et agréable et faites du bien.›, dit aussi: ‹O les croyants ! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées.›.



Là-dessus, le Prophète fit allusion à l'homme qui prolonge ses voyages (pieux), qui a des cheveux longs et poudreux et tend les mains vers le ciel, disant : «O Seigneur, O Seigneur», et cependant il se nourrit de choses défendues, boit des liquides défendus, se revêt d'habits défendus, et il a été nourri (dans son enfance) de choses défendues. «Comment donc pourrait-il être exaucé ?».
OumSamir
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum