HADITHS DE 20 A 30

 :: MADRASSA :: HADITHS :: qoudsi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HADITHS DE 20 A 30

Message  OumSamir le Jeu 6 Sep - 11:57

20)D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Les portes du Paradis seront ouvertes les lundis et jeudis, et tous les serviteurs (d'Allah) qui n'associeront rien à Allah seront pardonnés, exceptés l'homme qui a un différent avec son frère. [A leur sujet] on dira : Différez [le pardon de] ces deux là jusqu'à ce qu'ils se réconcilient. Différez [le pardon de] ces deux là jusqu'à ce qu'ils se réconcilient.

Rapporté par Mouslim (et par Malik et Abu Dawud).



Hadith 21

D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Allah Tout Puissant a dit : Je serai l'adversaire de trois hommes (1) le Jour du Jugement : un homme qui jure par Moi et brise son serment; un homme qui a vendu un homme libre (2) et en a consommer le profit; et un homme qui a employé un ouvrier, a exigé son dû en totalité et ne l'a pas payé [de son travail]

(1) catégories d'hommes

(2) un homme qui a asservi un autre homme en esclave et l'a vendu.

Rapporté par Boukhâri (et par Ibn Majah et Ahmad ibn Hanbal).



Hadith 22

D'après Abu Sa'id [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Qu'aucun d'entre vous ne se rabaisse. Ils dirent : O Messager d'Allah, comment l'un d'entre nous peut se rabaisser? Il dit : Il trouve une affaire concernant Allah sur laquelle il devrait dire quelque chose, mais ne [le] dit pas. Alors, Allah swt lui dit le Jour de la Résurrection : Qu'est-ce qui t'a empêché de dire quelque chose a propos de telle et telle affaire? Il dit [C'était] par crainte des gens. Alors Il dit : C'est plutôt Moi dont tu devrais éprouver de la crainte.

Rapporté par Ibn Majah avec une chaîne solide de transmission.



Hadith 23

D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Allah dira le Jour de la Résurrection : Où sont ceux qui s'aimaient pour Ma gloire ? Aujourd'hui je les accueille dans Mon ombre, le jour où il n'y a d'autre ombre que la Mienne.

Rapporté par Boukhâri (et par Malik).



Hadith 24

D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Si Allah aime un serviteur [parmi les Siens], Il appelle Gabriel [Paix sur lui] et dit : J'aime untel, alors aime-le. Il (le Prophète sws) dit : Alors Gabriel l'aime. Ensuite, Il (Gabriel) appelle les gens du Paradis, en disant: Allah aime untel, alors aimez-le. Et tous les habitants du Paradis l'aime. Il (le Prophète sws) dit : Alors l'acceptation est établie pour lui sur terre. Et si Allah déteste un serviteur [parmi les Siens], Il appelle Gabriel [Paix sur lui] et dit : Je déteste untel, alors déteste-le. Il (le Prophète sws) dit : Alors Gabriel le déteste. Ensuite, Il (Gabriel) appelle les gens du Paradis, en disant: Allah déteste untel, alors déteste-le. Et tous les habitants du Paradis le déteste. Il (le Prophète sws) dit : Alors le rejet est établi pour lui sur terre.

Rapporté par Mouslim (et par Boukhâri, Malik, et at-Tirmidhi).



Hadith 25

D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Allah swt dit : Quiconque montre de l'inimitié à un de Mes dévoués serviteurs, Je lui déclare la guerre. Mon serviteur ne s'approche de Moi que par ce que J'aime le plus, par les devoirs religieux que je lui ai enjoint, et Mon serviteur ne cesse de se rapprocher par des oeuvres surérogatoires jusqu'à ce que je l'aime. Quand je l'aime, Je suis l'oreille par laquelle il entend, l'oeil par lequel il voit, la main par laquelle il frappe et le pied avec lequel il marche. Qu'il Me demande [quelque chose], et Je lui donnerai sûrement, et qu'il Me demande refuge, Je le lui accorderai sûrement. Aucune chose ne Me fait hésiter plus que [de prendre] l'âme de Mon fidèle serviteur : il déteste la mort et Je déteste le blesser.

Rapporté par Boukhâri.



Hadith 26

D'après Abu Umamah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Allah swt dit : Véritablement, parmi Mes dévoués, celui que Je favorise est le croyant [vivant] de maigres moyens et s'adonnant à la prière, qui a été particulier dans l'adoration de son Seigneur et a Lui obéi du plus profond de lui-même (1), qui était discret parmi les gens et non ostensible, et dont le salaire était juste suffisant pour le faire vivre, bien qu'il le supporte avec patience. Alors le Prophète sws: Il frappa sa main et dit : La mort sera arriver tôt pour lui, on ne l'aura pas pleuré beaucoup, ses biens rares.

(1) il n'a pas été ostentatoire dans son obéissance.

Rapporté par at-Tirmidhi (et aussi par Ahmad ibn Hanbal et Ibn Majah). Sa chaîne de transmission est solide.



Hadith 27

D'après Masruq : Nous avons interrogé Abdullah (Ibn Masud) au sujet de ce verset : "Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d'Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus" (Coran Sourate 3 Verset 169). Il dit : Nous avons posé la question et le Prophète sws dit : Leurs âmes sont à l'intérieur d'oiseaux verts, dont les lanternes [cages ?] sont suspendues au Trône, parcourant librement le Paradis où qu'ils veuillent, puis s'abritant dans ces lanternes. Alors leur Seigneur pose Son regard sur eux (1) et dit : Désirez-vous quoi que ce soit? Ils dirent : Que pourrions-nous souhaiter quand nous évoluons librement dans le Paradis comme il nous plait? Et Il fit de même trois fois. Quand ils virent qu'ils ne cesseraient pas d'être [encore] interrogés. ils dirent : "O Seigneur, nous aimerions que Tu places nos âmes dans nos corps afin que nous puissions combattre pour Ta cause une fois encore." Et quand Il vit qu'ils n'avaient plus besoin de rien, Il les laissa aller.[/size]

(1) à ceux qui sont morts pour la cause d'Allah.

Rapporté par Mouslim (et aussi par at-Tirmidhi, an-Nasa'i et Ibn Majah).



Hadith 28

D'après Jundub ibn Abdullah [qu'Allah swt l'agrée], le Messager d'Allah sws dit :

Il y avait parmi les hommes avant vous un homme blessé. Il était [tellement] angoissé qu'il prit un couteau et se fit une entaille à la main, et le sang ne cessa de couler jusqu'à sa mort. Allah Tout Puissant dit : Mon serviteur m'a devancé; Je lui ai interdit le Paradis.

Rapporté par Boukhâri.



Hadith 29

D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Allah swt dit : Ma récompense pour Mon fidèle serviteur, si J'ai pris à Moi son meilleur ami des habitants du monde et qu'il ait patiemment pour Ma cause, ne sera rien de moins que le Paradis.

Rapporté par Boukhâri.



Hadith 30

D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Allah swt dit : Si Mon serviteur aime à Me rencontrer, J'aime à le rencontrer, s'il déteste Me rencontrer, Je déteste le rencontrer. Explication prophétique de ce Hadith Sacré : Celui qui aime rencontrer Allah, Allah aime à le rencontrer; et celui qui déteste rencontrer Allah, Allah déteste le rencontrer. Aishah [qu'Allah swt l'agrée] dit : O Prophète d'Allah, est-ce que c'est à cause du dégoût de la mort, puisque nous détestons tous la mort? Le Prophète sws dit : Cela n'est pas cela, mais plutôt que quand le croyant reçoit des nouvelles de la miséricorde d'Allah, de Son approbation, et de Son Paradis, il aime à rencontrer Allah et Allah aime à le rencontrer; mais quand un mécréant reçoit des nouvelles de la punition d'Allah et de Son mécontentement, il déteste rencontrer Allah et Allah déteste le rencontrer.

Rapporté par Boukhâri et Malik. La version prophétique est rapportée par Mouslim.
avatar
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: MADRASSA :: HADITHS :: qoudsi

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum