Hadtih de 1 a 10

 :: MADRASSA :: HADITHS :: qoudsi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hadtih de 1 a 10

Message  OumSamir le Jeu 6 Sep - 11:37

1)D'après Abu Hurayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Messager d'Allah sws a dit :

"Quand Allah a décrété la Création Il s'est engagé Lui-même en écrivant dans Son livre, qui repose près de Lui : Ma miséricorde l'emporte sur Ma colère".

Cela a été rapporté par Mouslim (et aussi par Boukhâri, an-Nasa'i et Ibn Majah).


2)D'après Abu Hurayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Messager d'Allah sws a dit :

Allah Tout Puissant a dit : "Le fils d'Adam M'a renié et il n'avait aucun droit de le faire. Et il M'a injurié et il n'avait aucun droit de le faire. Pour ce qui est de son renoncement, il dit : Il ne me refera pas encore comme Il l'a fait en premier (1)." et la création initiale [de l'homme] ne M'est pas plus difficile que sa création prochaine. Pour ce qui est de son injure, il dit :"Allah a pris un fils pour Lui", alors que Je suis l'Unique, l'Éternel Refuge. Je n'enfante pas, et je n'ai pas été enfanté, et rien n'est comparable à Moi.

(1). Ramener à la vie après ma mort.

Cela a été aussi rapporté par Boukhâri (et an-Nasa'i).


]3)D'après Zayd ibn Khalid al-Juhaniyy [qu'Allah swt l'agrée] : Le Messager d'Allah sws dirigea la prière du matin pour nous à al-Hudaybiyah après des averses durant la nuit. Quand le Prophète sws eut terminé, il fit face aux gens et leur dit : Savez-vous ce que votre Seigneur a dit? Il dirent : Allah et son Prophète le savent mieux. Il dit : "Ce matin, un de mes serviteurs est devenu croyant en Moi, et un autre un mécréant. Pour celui qui a dit : Nous avons reçu la pluie par la vertu d'Allah et Sa miséricorde, celui-là est un croyant en Moi, un mécréant dans les étoiles (2). Et pour celui qui dit : Nous avons reçu la pluie par telle et telle étoile, celui-là est un mécréant en Moi, et un croyant dans les étoiles.

(2) Les Arabes Pré-Islamiques croyaient que la pluie tombait du fait du mouvement des étoiles.

Ce Hadith attire notre attention sur le fait que quelque soit la cause directe d'un phénomène naturel comme la pluie, c'est Allah Tout Puissant qui dispose de toutes choses.

Rapporté par Boukhâri (et aussi par Malik et an-Nasa'i).


4)D'après Abu Hurayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Messager d'Allah sws a dit :

Allah a dit : Les fils d'Adam blâment [les vicissitudes du] le Temps, et Je suis le Temps, dans ma Main est la nuit et le jour (1).

(1) Comme le Tout Puissant est l'Ordonnateur de toutes choses, blâmer les malheurs relatifs au Temps équivaut à Le blâmer.

Rapporté par Boukhâri (aussi par Mouslim).


5)D'après Abu Hurayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Messager d'Allah sws a dit :

Allah [Glorifié et Exalté] a dit : Je suis tellement auto-suffisant que je n'ai aucunement besoin d'un associé. Ainsi, celui qui agit pour la cause d'un autre en même temps que pour la Mienne, je lui renierai son action par celui à qui il a associé avec Moi.

Rapporté par Mouslim (aussi par Ibn Majah).


6) [Allah sws dire:

Le premier des gens auquel le jugement sera prononcé le Jour de la Résurrection sera un homme mort en martyr. On l'amènera et Allah lui fera connaître Ses faveurs et il les reconnaîtra. [Le Tout Puissant] dira : Et qu'en as-tu fait? Il dira : J'ai combattu pour Toi jusqu'à ce que je meure en martyr. Il dira : Tu as menti - tu n'as combattu que pour qu'il soit dit [de toi] : Il est courageux. Et ainsi en a-t-il été dit. Alors, il sera ordonné qu'on le traîne sur son visage jusqu'à ce qu'on le jette dans l'Enfer-Flamme. [Un autre] sera un homme qui a étudié la science [religieuse] et a l'a enseignée et qui récitait le Coran. On l'amènera et Allah lui fera connaître Ses faveurs et il les reconnaîtra. [Le Tout Puissant] dira : Et qu'en as-tu fait? Il dira : J'ai étudié la science [religieuse] et je l'ai enseignée et j'ai récité le Coran pour l'amour de Toi. Il dira : Tu as menti - tu n'as étudié la science [religieuse] que pour qu'il soit dit [de toi] : Il récite le Coran. Et ainsi en a-t-il été dit. Alors, il sera ordonné qu'on le traîne sur son visage jusqu'à ce qu'on le jette dans l'Enfer-Flamme. [Un autre] sera un homme que Allah a enrichi et à qui Il a donné toutes sortes de biens. On l'amènera et Allah lui fera connaître Ses faveurs et il les reconnaîtra. [Le Tout Puissant] dira : Et qu'en as-tu fait? Il dira : Je n'ai laissé aucun chemin [vide] dans lequel Tu aimes qu'on dépense son argent sans le dépenser pour l'amour de Toi. Il dira : Tu as menti - tu n'as agis de la sorte que pour qu'il soit dit [de toi] : Il est généreux. Et ainsi en a-t-il été dit. Alors, il sera ordonné qu'on le traîne sur son visage jusqu'à ce qu'on le jette dans l'Enfer-Flamme.

Rapporté par Mouslim (aussi par at-Tirmidhi et an-Nasa'i).


7) [ D'après Uqbah ibn Amir [qu'Allah swt l'agrée]: J'ai entendu le Messager d'Allah sws dire :

Votre Seigneur est enchanté par un berger qui, du sommet d'une montagne escarpée, donne l'appel à la prière et prie. Alors Allah [Glorifié et Exalté] dit : Regardez Mon serviteur, il appelle à la prière et accomplit ses prières. Il est dans Ma crainte. J'ai pardonné Mon serviteur [ses péchés] et Je l'ai admis dans le Paradis.

Rapporté par an-Nasa'i par une bonne chaîne de transmission.


D'après Abu Hurayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Messager d'Allah sws a dit :

Une prière accomplie par quelqu'un qui n'a pas récité l'Essence du Coran (1) pendant celle-ci est défectueuse (et il répéta le mot trois fois), incomplète. Quelqu'un dit à Abu Hurayrah: [Même si] nous sommes derrière l'imam?(2) Il dit : Récitez la en vous-même, car j'ai entendu dire le Prophète (PBUH) : Allah swt, a dit : J'ai séparé la prière entre Moi-même et Mon serviteur en deux moitiés, et Mon serviteur recevra ce qu'il a demandé. Quand mon serviteur dit : Al-hamdu lillahi rabbi l-alamin (3), Allah (puissant et exalté) dit : Mon serviteur m'a loué. Et quand il dit : Ar-rahmani r-rahim (4), Allah (puissant et exalté) dit : Mon serviteur m'a exalté, et quand il dit : Maliki yawmi d-din (5), Allah dit : Mon serviteur m'a glorifié - et en une occasion Il dit : Mon serviteur s'est soumis à Ma puissance. Et quand il dit : Iyyaka na budu wa iyyaka nasta in (6), Il dit : Ceci est entre Mon serviteur et Moi, et Mon serviteur aura ce qu'il a demandé. Et quand il dit : Ihdina s-sirata l- mustaqim, siratal ladhina an amta alayhim ghayril-maghdubi alayhim wa la d-dallin (7), Il dit : Ceci est pour Mon serviteur, et Mon serviteur aura ce qu'il a demandé.

(1) Sourate al-Fatihah, la première sourate (chapitre) du Coran.
(2) rester debout derrière l'imam en l'écoutant réciter al-Fatihah.
(3) "Louange à Allah, le Seigneur des Mondes."
(4) "Au Nom d'Allah, le Très Miséricordieux, le Tout-Miséricordieux."
(5) "Maître du Jour de la Rétribution."
(6) "C'est Toi que nous implorons, et c'est Toi dont nous implorons secours."
(7) "Guide-nous dans le droit chemin, le chemin de ceux que Tu as comblés de bienfaits, non pas de ceux qui ont encouru colère, ni de ceux qui s'égarent."

Rapporté par Mouslim (et aussi par Malik, at-Tirmidhi, Abu-Dawud, an-Nasa'i et Ibn Majah).


9) D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Allah swt a dit : Les premières des actions pour lesquelles un serviteur d'Allah sera jugé le Jour de la Résurrection seront ses prières. Si elles sont en ordre, alors il aura prospéré et réussi et si elles sont incomplètes, alors il aura failli et perdu. Si quelque chose manque à ses prières obligatoires, le Seigneur [Glorifié et Exalté] dira : Voyez si Mon serviteur a des prières surérogatoires qu'il puisse compléter celles qui étaient défectueuses de ses prières obligatoires. Alors le reste de ses actions sera jugé de la même manière.

Rapporté par at-Tirmidhi (aussi par Abu Dawud, an-Nasa'i, Ibn Majah et Ahmad).


10) D'après Abu Harayrah [qu'Allah swt l'agrée], le Prophète sws a dit :

Allah swt a dit : Le jeûne est pour Moi et Je donne une recompense pour cela. [Un homme] abandonne sa passion sexuelle, sa nourriture et sa boisson pour l'amour de Moi. Le jeûne est tel un bouclier, et celui qui jeûne a deux joies : une joie quand il casse le jeûne, et une joie quand il rencontre son Seigneur. L'haleine de celui qui jeûne est meilleure en estimation pour Allah que le parfum du musc.

Rapporté par Boukhâri (et aussi par Mouslim, Malik, at-Tirmidhi, an-Nasa'i et Ibn Majah).
avatar
OumSamir
Admin

Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://fisabilallah.forumsactifs.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 :: MADRASSA :: HADITHS :: qoudsi

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum