OMAR IBN AL-KHATTAB

Aller en bas

OMAR IBN AL-KHATTAB Empty OMAR IBN AL-KHATTAB

Message  *Nourelhouda* le Jeu 6 Sep - 8:46

Omar Ibn Khattab est né à La Mecque vers 581,
soit 13 après l’année de l’éléphant. Doté d’une stature physique
imposante, taillé comme un roc et possédant une très forte personnalité
, il faisait partie des jeunes Mecquois les plus en vue.
Omar
défendait la religion traditionnelle des Kouraychites considérée par
les musulmans comme de l'idolâtrie.Il s’est très violemment opposé aux
premiers musulmans Voyant. Mohamed ‘’gagner du terrain'' il décida
alors de le tuer.En chemin pour aller accomplir son forfait, il passa
par la maison de sa sœur, mariée,et entendit le couple lire un texte
dont les mots n’étaient jamais passés par l’ouie d’Omar.Il fut
impressionné à la lecture de ce texte.Des mots dans la saveur était
indescriptible,jamais au grand jamais,il n’avait entendu des mots aussi
limpides,aussi purs,aussi fluides, aussi bien ordonnés et aussi bien
synchronisés.Le couple lisait la sourate de « TAHA’’.Dieu a voulu que
ce soit la raison pour laquelle Omar se convertisse à l’Islam.Il décida
quand même d’aller vers Mohamed (saws) mais pour un autre motif. Non
pas pour le tuer,mais se convertir à l’islam entre les mains du
prophète (saws).Une fois converti trois années après la révélation à
l'age de 27 ans,il devient l'un des plus fidèles lieutenants de Mohamed
(saws).

Omar était surtout célèbre pour son sens de la
justice.On le surnomma ‘’El-Farouk’’,c’est a dire celui qui a séparé le
juste de l’injuste. C’est bien lui qui a lancé le premier décret des
droits de l’homme en disant sa célèbre phrase : De quel droit
faites-vous des hommes vos esclaves alors que leurs mères les ont
engendrés libres…

Un jour Omar emprunta un cheval en disant à
son propriétaire:’’je vais avec ton cheval à tel endroit et je
reviens’’.En chemin,en passant sous un arbre, son gilet qu’il avait sur
les épaules,s’accrocha à une branche de l’arbre.Entre temps le cheval
avait fait quelques mètres.Alors Omar arréta le cheval,descendit de ce
dernier et retourna à pieds,pour récupérer son gilet.Un groupe de
musulmans avaient suivit la scène :’’ Hé, Amir El mouminine, pourquoi
es-tu descendu ? Pourquoi n’es-tu pas revenu avec le cheval ?’’ Omar
répondit :’’Je me suis entendu avec son propriétaire que j’allais
directement vers tel endroit et revenir,on ne s’était pas entendu sur
les mètres supplémentaires’’….

Voilà ce que disait notre prophète (saws) au sujet d’Omar :
:
"Il y avait dans les communautés qui vous ont précédés des
hommes-inspirés de Dieu. S'il y a un tel homme dans ma nation,c'est
bien Omar". (Al Boukhâri n°3282 et Mouslim n°2389)
: "Prenez exemple sur ceux qui viendront après moi : Abou Bakr et Omar !". (Tirmidhi et Al-Hakim)
"s'il devrait y avoir un Prophète après moi,ça aurait été Omar". (At-Tirmidhi et Ahmad)
: "Allâh a placé la vérité sur la langue et dans le coeur de Omar". (Abou Dâwoûd, Tirmidhi, Ibn Mâja, Ahmad et Ibn Sa'd)
"Omar,Dès que le Diable te voit prendre une voie,il en prend aussitôt une autre".

Omar
fût très choqué par la mort de Mohamed (saws).Ce jour là, sombrant
presque dans la folie suite à cette perte douloureuse,il dit: "Il y a
des hypocrites qui prétendent que le prophète est mort.Certainement le
Messager de Dieu n'est pas mort,mais il est allé à son Seigneur,comme
Moise,fils d'Imran,est allé à son Seigneur (pour recevoir les
commandements ).Par Allâh, Mohamed reviendra comme Moise est revenu,et
il coupera les mains et jambes de ceux qui ont prétendu que le Messager
de Dieu est mort". (Ibn Hicham, 2/655)
Alors Abou Bakr revint vers
lui,le calma et lui rappela le verset du coran qui dit :’’ des
messagers avant lui sont passés.S'il mourait,donc,ou s'il était
tué,retourneriez-vous sur vos pas ? (sourate3-aya144).Il se calma
aussitôt.
Omar Ibn el Khattab,a fait partie des mouhadjirinnes,ces
Mecquois qui ont émigré à Médine suite aux persécutions répétées des
Koraichites. Contrairement aux autres premiers musulmans qui ont
émigrés secrètement,Il a été le seul à le faire devant tout le monde.Le
jour de son départ,il passa par la Kaaba où tous les dignitaires de
Koraïche étaient réunis et leur lança. : ''O, dignitaires de
Koraiche,vous qui avez essayé d’empêcher Mohamed (saws) et ses
compagnons d’émigrer vers Médine, j’ai l’intention de suivre Mohamed
(saws) là-bas et j’y vais de suite.Si quelqu’un parmi vous est fatigué
de vivre,qu’il vienne m’en empêcher…''

Il a été à l’origine de
l'institution de l'ère de l'hégire,nouveau calendrier musulman,dont il
fixe la date au 16 juillet 622.Il est le second Kalife de l'islam,et le
premier a été appelé Amir al-mouminine.A travers les hadiths du
prophète qui concernent Omar et les histoires que racontent sur lui ses
compagnons,on peut voir comment Omar était un homme extrêmement
équitable,peu diplomate et dur,certes,mais juste,incorruptible et
intransigeant.

On rapporte sur Omar qu’un soldat,rentrant de
permission,s’est plaint à lui des agissements de son chef (Abou
Moussa,selon les historiens) sur le champ de bataille et qu’il lui
avait rasé la tête alors qu’il ne méritait pas une telle sanction.Omar
prit note de la plainte et demanda au soldat de passer le voir à la fin
de sa permission.Entre temps Omar fît son enquête et il s’avéra que le
soldat était effectivement innocent et ne méritait pas une telle
punition.Le jour du retour du soldat vers son chef,il passa par Omar,ce
dernier lui remis un parchemin sur lequel était écrit : ''De la part
d’Omar Amir El Mouminine,au commandant Abou Moussa,si tu as fais raser
la tête de ce soldat en public,qu’il te rase en public,si cela a été
fait entre toi et lui,qu’il te rase la tête comme tu l’as fais pour
lui.''
Le soldat étonné rétorqua : ''moi simple soldat,je rase la
tête de mon commandant ?''...Omar répondit : ''oui,en justice,il n’y a
pas de différence entre un soldat et un commandant.''
Le soldat
alors pris le parchemin et le déchira en plusieurs morceaux, Omar
étonné dit :'' mais pourquoi tu déchires ce documents ?''
Le soldat
alors de répondre : ''Maintenant que le grand commandant m’a donné mes
droits et m’a déculpabilisé,je pardonne au petit commandant…''

A la disparition du prophète (saws), Omar avait environ 48 ans.Il a été à l’initiative de l’instauration du premier calife.
Anas,compagnon
du prophète,raconte : j'ai entendu le discours de Omar le lendemain de
la mort du prophète (saws).Abou Bakr était silencieux et ne disait pas
un mot.Omar dit : "J'espérais que le Messager de dieu vive jusqu'à ce
qu'il soit le dernier d'entre nous à mourir.Mais si Mohamed est
mort,Dieu a mis parmi nous une lumière pour être guidés.Dieu a guidé
Mohamed (saws) et Abou Bakr est le compagnon du Messager de Dieu et
dieu lui-même en fait mention dans le coran : {Deuxième de deux
lorsqu’il étaient dans la grotte…} (sourate 9/40).Il est le musulman le
plus digne d'être votre chef.Levez-vous donc et prêtez-lui serment
(bayâa)".

Deux célèbres citations sont attribuées à Omar:
• Le plus malheureux des gouverneurs est celui qui fait le malheur de ses administrés.
• Fait peur au lion avant qu'il ne te fasse peur.

Dans
ce contexte,on narre au sujet d'Omar qu’une nuit,dans les bureaux du
califat,alors qu’il étudiait et instruisait les doléances de ses
administrés à la lumière d’une chandelle,Ali Ibn Abi Taleb vint à lui
et lui dit : ''Omar, j’ai besoin de toi''.Omar alors,répondit :''
Ali,si tu viens pour une affaire concernant la communauté,soit le
bienvenu et réglons là ici,à la lumière de cette bougie,si tu as besoin
de moi personnellement,je ne peux t'écouter sous la lumière d’une
chandelle appartenant à tous les musulmans …''
*Nourelhouda*
*Nourelhouda*
Admin

Féminin Nombre de messages : 709
Age : 40
Date d'inscription : 02/09/2007

http://sabilallah.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum