LA REMEMORATION DE DIEU (AD-DHIKR)

Aller en bas

LA REMEMORATION DE DIEU (AD-DHIKR)

Message  *Nourelhouda* le Mer 5 Sep - 12:10

LA REMEMORATION DE DIEU (AD-DHIKR).


"Et
invoque ton Seigneur en toi-même, avec humilité et crainte, à mi-voix,
le matin et le soir, et ne sois pas du nombre des insouciants."(7/205)

Le
prophète (SAW) a dit:"Les solitaires (Al mufarridûn) vous ont précédés.
Les compagnons demandèrent: "Ô envoyé de Dieu, qui sont ces solitaires?
Il répondit: " Ce sont ceux, hommes et femmes, qui mentionnent Dieu
fréquemment." (Muslim)

Dhikr vient du verbe dhakara qui signifie:
- Rappeler quelque chose.
- Faire mémoire.
- Rappeler souvent.

La
remémoration de Dieu ou le rappel de Dieu est présent dans la vie du
croyant, il lui permet d'établir une intimité avec Dieu; elle efface
toutes pensées néfastes et distractions insignifiantes de son cœur pour
rechercher Sa satisfaction.

La profondeur du rappel consiste à
remercier Dieu pour tous les bienfaits qu'Il nous octroie, à saisir
toute la miséricorde dont Il fait preuve à notre égard; et à l'amour
qu'Il porte à Ses créatures par l'envoi de Ses prophètes, comme le
décrit l'Imam Abd El Kader dans un de ses écrits spirituels:

"
Dieu dit à l'un de Ses serviteurs: "Prétends-tu M'aimer? Si tel est le
cas, sache que ton amour pour Moi est seulement une conséquence de Mon
amour pour toi. Tu aimes Celui qui est. Mais Je t'ai aimé, Moi, alors
que tu n'étais pas!"
Il lui dit ensuite: " Prétends-tu chercher à
t'approcher de moi, et à te perdre en Moi, Mais Je te cherche, Moi,
bien plus que tu ne Me cherches! Je t'ai cherché afin que tu sois en Ma
présence, sans nul intermédiaire, le jour où J'ai dit: Ne suis-Je pas
votre Seigneur?" (7/172), alors que tu n'étais qu'esprit (rûh). Puis tu
M'as oublié, et Je t'ai cherché de nouveau en dépêchant vers toi Mes
envoyés, lorsque tu as eu un corps. Tout cela était amour de toi pour
toi et non pour Moi…"

Le rappel comporte 3 étapes spirituelles:
-Répétitions de formules et de louanges dites oralement.
-(Abandon du mouvement de la langue et dhikr effectué aves la présence du cœur.
-Etat où le cœur se trouve continuellement appliqué au dhikr.


Le dhikr est le remède des cœurs distraits et attirés par le monde
ici-bas, sur le verset: "…et invoque ton Seigneur quand tu oublies…"
Abdallah Al Ansarî Al harawi dit :" Se rappeler, c'est se délivrer de
l'insouciance et de l'oubli.

*Les différentes sortes de dhikr*

Le
dhikr regroupe plusieurs actes spirituels qui visent à purifier le cœur
de tout ce qui le détourne de Dieu et exerce l'âme à affronter les
incertitudes de cette vie et combattre les insufflations effrénées
d'Iblis.

Cette science requiert beaucoup de patience et
d'efforts pour établir ce lien intime, cette présence du cœur à Dieu.
Toutes les formes du dhikr nous permettent de réaliser cette proximité
car elles font partie de notre quotidien:
-Méditation sur la création de Dieu.
-L'enseignement de la religion et son acquisition.
-La prière.
-L'imploration du pardon de Dieu.
-La mention de Dieu.
-L'appel de la bénédiction de Dieu sur le prophète Mohammed ( SAW).
-La lecture et la récitation du Qor'an Al Karim.
-L'invocation.

*les avantages du dhikr*

Le
prophète Mohammed ( SAW) a enseigné à ses compagnons la façon de
pratiquer le dhikr et le bénéfice spirituel qu'ils en tireraient: le
renforcement de leur foi et la fidélité du cœur à Dieu. Al Ghazzali
rapporte, dans un de ses ouvrages, cette sentence où Dieu dit:"
L'univers ne peut me contenir, mais le cœur de l'homme, lui, le peut."

Cette
éducation prophétique est le moyen qui nous indique le cheminement vers
Dieu et le dhikr en est la provision. Mais prévaloir cette éducation
relève de beaucoup de patience et d'abnégation. Ce don de soi, cet
abandon à Dieu s'avèrent être une force que l'on puise dans les
multiples facettes, qui inondent cet océan sans rivage, qu'est le
dhikr; parmi celles-ci se trouvent:

-L'imitation du prophète (SAW):
"Il
demeure très certainement dans le messager de Dieu, un excellent modèle
pour vous, pour quiconque espère en Dieu et au jour dernier et se
rappelle souvent Dieu." (33/21)

-L'incitation au repentir:
"
et pour ceux qui, s'ils ont commis quelque turpitude ou causé quelque
préjudice à leurs propres âmes (en désobéissant à Dieu), se souviennet
de Dieu et demandent pardon pour leurs péchés- et qui pardonne les
péchés sinon Dieu?- et qui ne persiste pas sciemment dans le mal qu'ils
ont fait.

Ceux-là ont pour récompense le pardon de leur
Seigneur, ainsi que les jardins sous lesquels coulent coulent les
ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Comme est beau le salaire de
ceux qui font le bien!"(3/135-136)

-L'apaisement du cœur:
"
ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l'évocation de
Dieu." N'est-ce pas par l'évocation de Dieu que se tranquillisent les
cœurs?" (13/28)

-La répréhension de l'acte blâmable:
"Récite
ce qui t'est révélé du Livre et accomplis la Salat. En vérité la Salat
préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel de Dieu est certes
ce qu'il y a de plus grand. Et Dieu sait ce que vous faites."(29/45)

-L'obtention de la faveur divine:
"Les
musulmans et les musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et
obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignants et
craignantes, donneurs et donneuses d'aumône, jeûnants et jeûnantes,
gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent de Dieu et
invocatrices: Dieu a préparé pour eux un pardon et une énorme
récompense." (33/35)

-La rémission des péchés:
"Les vrais
croyants sont ceux dont les cœurs frémissent quand on mentionne Dieu.
Et quand Ses versets leur sont récités, cela fait augmenter leur foi.
Et ils placent leur confiance en leur Seigneur.

Ceux qui accomplissent la Salat et qui dépensent de ce que Nous leur avons attribué.
Ceux-là
sont, en toute vérité les croyants: à eux les degrés élevés auprès de
leur Seigneur, ainsi qu'un pardon et une dotation généreuse." (8/2 à 4)


*Temps propices à la pratique du dhikr*


Le dhikr peut s'effectuer à tous moments et le plus fréquemment
possible, afin que le croyant ne cesse de rechercher la protection et
la bénédiction divines, et ce en espérant la rencontre avec le Créateur
des cieux et de la terre. Retenons cette phrase du prophète(SAW) tiré
des "sunans" de Tirmidhi:

"Un homme demanda:" Ô envoyé de Dieu,
les prescriptions de l'Islam sont trop nombreuses pour moi. Indique-moi
une pratique que j'observerai régulièrement." Il répondit: " Fais que
ta langue soit constamment humide à l'évocation de Dieu."


L'importance de ces propos encourage le croyant à saisir toutes
opportunités, pour purifier son âme et la préparer au jour dernier. Le
dhikr réalisé dans certaines circonstances attirent l' agrément et la
récompense de Dieu:


-La prière du vigile (Quiyamoul –leil):

"Et
de la nuit consacre une partie [ avant l'aube] pour des salats
surérogatoires: afin que ton Seigneur te ressuscite en une position de
gloire." (17/79)

Un hadith rapporté par Abdallah Ibn Omar appuie l'intérêt que l'on doit porter à l'application de cette adoration:

"…lorsque
je vis dans mon sommeil comme si deux anges m'enlevèrent et
m'emmenèrent au Feu. Je trouvai que le Feu était construit comme un
puits, et il y avait deux cornes, et j'y vis des gens que je
connaissais, alors je me mis à dire:" Je me réfugie auprès de Dieu
contre le Feu." Un autre ange me rencontra et me dit : " N'aie pas
peur!" Je racontai mon rêve à Hafsa, qui le raconta à son tour à
l'envoyé de Dieu (SAW); il dit :" Quel excellent homme est Abdallah,
mais ne serait-ce pas mieux s'il faisait la prière du vigile." Et à
partir de ce moment, Abdallah ne dormait que très peu." (Boukhari)


-Lors de la prosternation:

"Il
n'existe pas un serviteur qui fasse une prosternation pour Dieu sans
que Dieu lui inscrive une bonne action et lui efface une mauvaise
action, et qu'Il l'éleve, grâce à elle, d'un degré. Alors multipliez
les prosternations." ( Ibn Maja)

" C'est au cours de la prosternation que le serviteur se trouve le plus rapproché de son Seigneur." (Muslim)

-L'imploration de Dieu dans le dernier tiers de la nuit:

On trouve dans ce hadith qodsi toute l'ampleur de la grâce divine:

"
Notre Seigneur descend chaque nuit dans le ciel le plus proche,
lorsqu'il ne reste qu'un tiers de la nuit, et Il dit: "Qui M'invoque,
que je puisse exaucer ses prières? Qui Me demande quelque chose que Je
puisse la lui accorde? Qui implore Mon pardon, que Je le lui accorde?"
(Boukhari & Muslim)


*L'importance de l'invocation*

Invoquer Dieu c'est reconnaître Sa grandeur et affirmer Sa
souveraineté, être humble devant Sa majesté et aimer endurer les
épreuves qu' Il nous destine pour gagner Sa satisfaction.

Mais
avant tout, c'est chercher Sa présence dans les moments où notre
incapacité et notre infatuation dévoilent leurs impuissances face à la
réalisation de nos projets. Dès lors, vers qui se tourner, si ce n'est
vers le Créateur des cieux et de la terre? Tel est la perception de ces
versets révélés au prophète (SAW), répondant à la question que lui ont
posé ses compagnons: " Où est notre Seigneur?":

"Et quand Mes
serviteurs t'interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche: Je réponds
à l'appel de celui qui M'appelle quand il M'appelle. Qu'ils répondent à
Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés."
(2/186)

Notons ici que le prophète (SAW) n'est pas un
intermédiaire puisque l'ordre "Dis!" est absent, ce qui détermine la
relation intime que le croyant construit avec Dieu à travers ses
invocations.



Pensées:

- "La vie ici-bas n'est
bonne que par l'invocation de dieu, la vie dernière n'est bonne que par
Son pardon, et le Paradis n'est bon que par la vision que l' on a de
Lui." (Dhul Nun Al Misri)

- Abou Hourayra entra un jour au
marché et déclara: "Je vous vois là tandis que l'héritage de l'envoyé
de dieu est distribué à la mosquée." Sur ce, les gens quittent le
marché, entrent à la mosquée, mais ne voient point d'héritage dans la
mosquée! " Qu'avez-vous donc vu? – Des gens qui pratiquaient le dhikr
et récitaient le Qor'an. – Voilà l'Héritage de l'envoyé de Dieu! leur
dit-il.

- " Il y a deux dhikr: le souvenir de Dieu qui se passe
entre toi et Dieu; comme il est beau! Quelle n'est pas sa récompense!
Mais il y a mieux: se souvenir de Dieu au moment où Il interdit une
action condamnable." ( Al Hassan)

- " Lorsque les gens se
réunissent pour se souvenir deDieu, le démon et la dounia se retirent;
le démon s'adresse à la dounia: " Ne vois-tu pas ce qu'ils font? –
Laisse-les, dès qu' ils se seront séparés, je les prendrai par la main
pour te les donner." ( Sufyan Ibn Uyayna)

- " Vous ne prendrez
pas place dans une séance de dhikr, sans que les anges ne vous
entourent, que la miséricorde ne vous enveloppe et que Dieu le
Très-Haut ne vous mentionne parmi ceux qui sont auprès de Lui." (
Hadith)
avatar
*Nourelhouda*
Admin

Féminin Nombre de messages : 709
Age : 39
Date d'inscription : 02/09/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://sabilallah.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum